Le latéral droit polonais Matty Cash s’était préparé à affronter Kylian Mbappé, et il a vécu une soirée encore plus difficile qu’il ne l’avait imaginée.
Matty Cash va devoir faire de la place sur les murs de son salon. Après avoir récupéré celui de Lionel Messi grâce à son coéquipier d’Aston Villa Emiliano Martinez après leur match en poule, il a demandé le sien à Kylian Mbappé après la victoire des Bleus face à la Pologne (3-1). Et celui-là, il l’aura mérité, après s’être confronté à l’attaquant français pendant 90 minutes. Un défi auquel il s’était préparé toute la journée : « J’ai passé l’après-midi à regarder des vidéos de lui », a-t-il déclaré au Guardian après la rencontre. « Je savais que ce serait difficile mais quand il s’arrête puis démarre, je n’ai jamais rien vu d’aussi rapide. »
Différence entre la réalité et les vidéos
Entre les vidéos et la réalité, la différence est immense. « Je regardais les vidéos allongé dans mon lit, mais pendant le match, il m’a brûlé les jambes », a-t-il continué. Malgré le doublé du français en deuxième période, Matty Cash s’en est plutôt bien sorti, surtout dans les un-contre-un dans son couloir. Il ne s’est que rarement fait dépasser, et a réussi à voler quelques ballons. « Je ne savais pas si je devais l’attendre ou le presser […] J’ai fait tout ce que j’ai pu, et je pense que je m’en suis bien tiré. » C’est finalement quand Kylian Mbappé s’est retrouvé dans la surface, dans des positions plus centrales, qu’il a marqué. En quart de finale, les Bleus affronteront l’Angleterre, qui possède dans ses rangs trois arrières droits : Trent Alexander-Arnold, Ben White et Kyle Walker. Des joueurs que Matty Cash connait bien, lui qui évolue à Aston Villa depuis 2020. « Kyle Walker est peut-être aussi rapide que Kylian Mbappé. Il sait que le Français est incroyable mais je pense que c’est le meilleur arrière droit anglais. Si quelqu’un peut l’arrêter, je pense que c’est lui. » Le duel Walker vs Mbappé est prévu samedi soir, à 20h00. n