Tout était finalement beaucoup trop beau. Réconcilié avec Didier Deschamps, lauréat du Ballon d’Or 2022 après avoir marché sur l’eau avec le Real Madrid, Karim Benzema (34 ans) apparaissait comme l’une des principales armes offensives de l’équipe de France à l’aube de la Coupe du Monde 2022. Mais voilà, l’attaquant du Real Madrid a vite déchanté. À court de forme, il s’est blessé (quadriceps) tout seul à l’entraînement avec les Bleus, au Qatar, et ce alors qu’il venait juste de retrouver le groupe, le 19 novembre dernier. Un nouveau pépin physique l’obligeant à déclarer forfait avant même le début de la compétition.
L’aventure a donc tourné court pour KB9, lui dont l’histoire délicate avec le Mondial raisonnera toujours comme un énorme regret pour le foot français. Rapidement, alors qu’il avait quitté l’hôtel du groupe France en plein milieu de la nuit, des rumeurs ont commencé à fleurir, selon lesquelles les joueurs tricolores, ou du moins une partie, seraient soulagés du départ de Karim Benzema. Pendant que l’équipe de France montait en puissance dans ce Mondial 2022, Karim Benzema retrouvait lui les terrains avec le Real Madrid. Rapidement, on s’est donc demandé si le Nueve ne pouvait pas revenir au Qatar, puisqu’il est toujours inscrit sur la liste française, ou carrément si le staff n’avait pas été un peu vite en besogne avec lui.

Le torchon brûle encore avec Deschamps
Comme l’ont récemment expliqué Didier Deschamps et Guy Stéphan, Karim Benzema ne reviendra pas au Qatar, et il n’en a même jamais été question, comme le rappelle L’Équipe ce samedi. L’ancien Lyonnais, qui a refusé l’invitation d’Emmanuel Macron, n’a même pas rejoint ses coéquipiers pour la grande finale de la Coupe du Monde hier face à l’Argentine. Le quotidien sportif ajoute que personne, au sein de la FFF ou de l’encadrement des Bleus, ne sait d’ailleurs comment le Merengue se positionnera par rapport à un éventuel statut de champion du monde et des primes qui iraient avec.
Mais L’Équipe confirme surtout qu’il y a bel et bien de l’eau dans le gaz, à nouveau, entre Didier Deschamps et Karim Benzema, et que les vieilles tensions entre les deux hommes ont été ravivées par le forfait du buteur du Real. À tel point qu’il faudrait que DD et KB9 mettent à nouveau les choses au clair, à l’image de ce qui avait été fait juste avant l’Euro 2020, qui a marqué le grand retour de Benzema en équipe de France. Comme cela avait pu filtrer à l’époque, l’entourage de Benzema n’a pas compris la gestion de sa blessure avant le Mondial, et ce alors même que le médecin des Bleus étaient en conflit avec celui de la Casa Blanca et qu’aucun risque n’a été pris pour éviter de «polluer» la compétition.

Benzema n’a pas compris le staff des Bleus
C’est peut-être là que le bât blesse, car Karim Benzema aurait lui aimé rester avec ses partenaires pour se soigner et conserver toutes ses chances de prendre part à la compétition planétaire qu’il rêve de soulever depuis bien des années. Le quotidien sportif assure qu’il n’a pas compris le choix de le faire partir, Deschamps n’ayant appelé aucun joueur supplémentaire pour pallier son forfait.
Chose qui aurait peut-être apaisé les esprits dans cet épineux dossier Benzema. Alors que son départ aurait bel et bien permis au groupe de mieux vivre, selon le ressenti de certains Bleus, KB9, parfois douteux dans sa communication, fait encore et toujours parler de lui.