On ne peut pas dire que la JS Kabylie et la JS Saoura ont eu un tirage compliqué pour les 1/16 de finale «bis» de la Coupe de la Confédération CAF. En effet, les deux représentants algériens dans le tournoi ont hérité de deux adversaires «prenables». Il s’agit, respectivement, des Ghanéens des Hearts of Oak (Ghana) et des Swazis du Royal Léopards FC.

Par Mohamed Touileb
Les TP Mazembe, ASEC Mimosas, Stade Malien, Al-Ittihad ont été évités. C’est déjà des chances en plus pour les «Canaris» et les «Aigles du Sahara» pour passer le dernier obstacle avant de disputer les groupes. Pour être dans les 16 derniers prétendants, qui seront scindés en 4 quatuors, il faudra se défaire de deux adversaires reversés de la Ligue des Champions CAF. Les Bécharis auront un long périple à faire jusqu’en Swaziland pour le match «aller». Un déplacement prévu entre le 26 et 28 novembre prochains.
Avantage : le «retour» en Algérie
Pour leur part, les Kabyles, finalistes malheureux de la dernière édition, se rendront au Ghana pour essayer de ramener un bon résultat comme ce fut le cas face au l’AS FAR de Rabat lors du tour précédent. En effet, les «Lions du Djurdjura» s’étaient imposés 1 buts à 0 au Maroc. Par la suite, soit dimanche dernier, ils ont confirmé le succès en l’emportant 2 buts à 1 à Tizi-Ouzou. Quant à l’acte ‘’retour’’, il se tiendra entre les 03 et 05 décembre. La JSK recevra au stade 1er novembre 1954 tandis que la JSS devrait accueillir son adversaire au stade Omar Hamadi (Bologhine). Mais cela dépendra de la disponibilité de l’enceinte de l’USM Alger et de son programme en championnat. En tout cas, les deux ambassadeurs du football algérien comptent étendre leur présence dans la compétition continentale. Surtout les Kabyles qui ont leurs traditions dans le continent. Ils l’ont prouvé lors de la séquence écoulée de cette même épreuve. Pour rappel, ils avaient atteint la finale avant de s’incliner contre le Raja Casablanca après un superbe parcours.

Zerouati souhaite recevoir à Béchar
De leur côté, les Saouris, 3e du championnat d’Algérie 2020-2021, affichent l’ambition d’aller le plus loin possible pour écrire une nouvelle page de l’histoire du club du Sud algérien. Ce dernier n’a pas manqué de charger la Fédération algérienne de football (FAF) après la qualification acquise samedi dernier. «Ce n’est pas normal que notre stade ne soit pas homologué alors qu’il a toutes les commodités. J’ai demandé au président de la FAF de faire le nécessaire pour pousser la CAF à requalifier notre stade, mais je ne crois pas qu’il saura nous rendre justice», avait-il lâché.
Le chairman de la JSS aimerait mettre toutes ses chances de son côté en recevant dans son stade à Béchar. Une requête qui a été rejetée par la Confédération africaine de football (CAF) qui n’a pas homologué l’antre béchari sans que l’instance footballistique nationale ne conteste la décision. C’est cela que Zerouati reproche au président Charaf-Eddine Amara et son équipe. Une révision de la décision à la CAF n’est pas à exclure. n