La JS Kabylie recevra aujourd’hui les Royal Léopards d’Eswatini, au stade du 1e-novembre de Tizi-Ouzou (18h00), avec l’intention de valider son billet pour la phase de poules de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF).

Battue lors de la première manche du 2e tour préliminaire additionnel (aller), disputée le 28 novembre dernier au stade de Manzini (1-0), la JSK est appelée ainsi à refaire son retard, pour pouvoir continuer son aventure dans cette compétition, dont elle est le finaliste malheureux. Programmée une première fois le 20 décembre au stade Omar-Hamadi d’Alger, puis le 5 janvier et le 27 janvier au stade du 1er novembre à Tizi-Ouzou, la rencontre ne s’est pas jouée pour des considérations sanitaires, liées au nouveau variant Omicron du Covid-19. Alors que tout le monde croyait à une qualification de la JSK, suite à un forfait de l’adversaire, la commission des compétitions interclubs de la CAF a décidé la reprogrammation cette rencontre, au grand dam de la direction kabyle. La JSK, qui reste sur un match nul en déplacement face à l’USM Alger (0-0) jeudi en mise à jour du championnat, a les moyens de renverser son adversaire dans son antre de Tizi-Ouzou, même si elle doit rester vigilante devant un adversaire certes novice mais qui va chercher à préserver son précieux avantage. Une qualification à la phase de poules semble largement à la portée du représentant algérien, d’autant que les «Canaris» semblent retrouver leur équilibre en championnat, sous la houlette du technicien tunisien Ammar Souayah. Sur le plan de l’effectif, le défenseur Khaled Bouhakak, blessé face à l’USMA, est incertain pour cette seconde manche. Côté adversaire, les Royal Léopards, ont été tenus en échec lundi dernier à domicile face à Vovovo (2-2), dans le cadre de la 13e journée du championnat d’Eswatini. Avec deux matchs en moins, cette formation pointe à la 3e place au classement avec 29 points, à deux longueurs du leader Mbabane Highlanders. A pied d’oeuvre depuis vendredi après-midi, l’équipe Royal Leopards est bien déterminée à défendre bec et ongles son maigre avantage pour espérer passer en phase de poules pour la première fois de son histoire. En cas de qualification, la JSK évoluera dans le groupe B de la phase de groupes, en compagnie de l’autre représentant algérien la JS Saoura, qui a éliminé les Ghanéens des Hearts of Oak (aller : 0-2, retour : 4-0). Les Libyens d’Al-Ittihad et les Sud-africains d’Orlando Pirates complètent le groupe. (APS)