Dimanche à Yaoundé (Cameroun), la JS Kabylie s’était imposée (1-2) contre le Coton Sport de Garoua en demi-finale «aller» de la Coupe de la Confédération CAF. La victoire a été acquise en présence de 5000 supporters Camerounais puisque la Confédération africaine de football (CAF) avait autorisé l’entrée de jusqu’à 10.000 personnes. Pour le match «retour», prévu dans 4 jours à Alger, l’instance maintient cette dérogation. Toutefois, les Autorités algériennes semblent inflexibles à l’idée de permettre au club, qui a fait baisser la jauge à 2000 personnes, de jouer devant du public.

Par Mohamed Touileb
La situation sanitaire liée au Coronavirus ne va pas en s’améliorant en Algérie. Surtout ces dernières semaines. A partir de là, les pouvoirs publics sont devant un sacré dilemme pour ce qui est de permettre, ou pas, aux «Canaris» à se produire devant un comité de soutien dans les travées du stade 5 juillet 1962 (Alger). C’est là-bas que l’acte II contre les Camerounais va se tenir.
En tout cas, la direction des «Canaris» compte bien faire valoir l’autorisation de la CAF pour ne pas évoluer à huis clos. «Nous avons essuyé un refus pour la présence de 10.000 supporters, selon l’accord donné par la CAF. Nous avons revu notre demande à la baisse, puisque une seconde demande a été formulée aux autorités pour une jauge de 2000 supporters, une manière de faire plaisir à nos sponsors et certains de nos fans désireux d’assister à cette rencontre», a révélé Kamel Abdeslam, directeur sportif des Lions du Djurdjura.

De toute façon, la qualif’ est quasi-actée
Il n’est pas certain que l’unique représentant algérien toujours en lice dans un tournoi interclubs CAF obtienne cette faveur. Surtout que le championnat algérien se joue à huis clos depuis l’entame de la saison en novembre. Et ce, au même titre que les rencontres disputées par l’équipe nationale depuis l’apparition de la pandémie. Par ailleurs, le fait que les coéquipiers de Bencherifa aient quasiment validé leur ticket pour la finale rend la présence des supporters anecdotique et pas indispensable.
Il n’y a pas de véritable écueil à surmonter dans ce sens. En plus, la jauge fixée à 2000 personnes ne permettrait que l’entrée pour certains invités et privilégiés. Ce n’est forcément pas les supporters «lambda» qui pourraient venir donner de la voix aux protégés de Denis Lavagne. Ce dernier devrait être prolongé en tant que coach.
Lavagne a, selon Abdeslam, «accepté l’idée de prolonger son contrat, mais sous certaines conditions, dont la préservation de l’ossature de l’équipe. On n’est pas prêts de lâcher cet entraîneur qui est en train de réaliser un excellent travail.» Le driver des Canaris n’a toujours pas connu la sensation de jouer devant le public Kabyle. Il pourrait le faire la saison prochaine ou le 05 juillet prochain à l’occasion de la finale de la Coupe de la Ligue. Une opposition face au NC Magra programmée, justement, au temple olympique.