L’unique représentant algérien encore en lice en Coupe de la Confédération CAF, l’USM Alger en l’occurrence, aura un match compliqué à négocier ce soir (18h) au stade 08 mai 1945 de Sétif. Ça sera dans le cadre du 2e tour préliminaire ‘’retour‘’ de la Coupe de la Confédération CAF face à Cap Town City. A l’aller, les Usmistes ont ramené un nul (0-0) qui est un score à double-tranchant. En tout cas, la victoire est impérative pour les «Rouge et Noir» qui n’auront aucun avantage au coup d’envoi.

Par Mohamed Touileb
L’entraîneur Boualem Charef le sait très bien. «Le match s’annonce difficile, d’autant que nous allons affronter le vice-champion d’Afrique du Sud. J’ai averti mes joueurs contre tout excès de confiance qui pourrait leur jouer un mauvais tour. Il ne faut surtout pas sous-estimer l’adversaire. Il règne un excellent état d’esprit au sein du groupe, les joueurs sont concentrés sur leur sujet, ce qui est rassurant à la veille de cette rencontre», a noté le chef de la barre technique des «gars de Soustara».
Certes, les Algérois sont dans une bonne dynamique sachant qu’ils sont invaincus depuis 5 rencontres (3 victoires et 2 nuls) toutes compétitions réunies. Mais il faut savoir que l’épreuve africaine a ses spécificités avec des adversaires au style de jeu qui diffère de celui de la Ligue 1 Mobilis où les camarades de Meziane Bentahar sont 3es du classement avec 2 matchs de moins que le leader le CS Constantine qui pointe à 4 longueurs.
Trois forfaits en vue
L’«Ittihad» est l’un des clubs les plus en forme en ce début de saison. Il faut savoir que seul le revers contre le MC Oran fait tâche dans le bilan des six dernières semaines. Ils ont signé 7 victoires et 2 nuls pour un seul revers sur les 10 derniers tests. Dans la Coupe de la Confédération CAF, ils avaient évincé l’ASC Kara (Togo), en s’imposant 2 buts à 0 à l’aller à Lomé puis 2-1 à Sétif au ‘’retour‘’, lors du tour précédent avant de retrouver Cap Town City FC, reversé de la Ligue des Champions CAF après avoir été sorti par le Petro Atlético (Angola).
En outre, on relève que les Unionistes pourraient devoir composer sans le défenseur central Mustapha Bouchina, blessé à une cheville. Saâdi Redouani, latéral droit, est lui aussi incertain pour cette sortie alors que l’attaquant Abdelkrim Zouari, qui a repris l’entraînement collectif samedi après deux mois d’absence (fracture au pied), n’est pas apte pour jouer. Par ailleurs, on rappellera que l’USMA n’était pas le seul représentant Dz dans ce tournoi. En effet, la JS Saoura était aussi en lice. Mais la formation de Béchar n’a pas pu passer le premier écueil en voyant le SG Gagona (Côte d’Ivoire) mettre un terme à sa campagne (1-0/0-0). <