Le cycliste algérien, Yacine Chalel, poursuit sa progression en multipliant les participations
à des compétitions internationales dans la perspective d’arracher son billet pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020 prévus du 24 juillet au 9 août 2020 à Tokyo (Japon).

Lors de sa dernière course dimanche dernier, le triple médaillé de bronze aux derniers championnats d’Afrique, Yacine Chalel a réussi son premier podium de la saison en terminant, à la 3e place de l’omnium de la Coupe de France Fenioux (piste) disputé au Vélodrome Léon Bollée, Le Mans (France).
Sociétaire de l’équipe Bison Sport – Commel, Chalel a terminé ainsi sur la 3e marche du podium avec un total de 108 points. Il a été devancé par les deux Français de l’équipe Vital Concept – B&B Hotels, Corentin Ermenault (120 points) et Adrien Garel (112 points).
« Ça a été long, ça a été difficile, ça a été physique, tactique, tout ce que vous voulez. Mais la conclusion est belle pour mon premier podium sur une course UCI. Je termine troisième de cet omnium où j’ai bataillé toute la journée avec les coureurs de Vital Concept et de Vendée U. Je me suis battu jusqu’au bout de cette course aux points, il n’aura pas manqué grand-chose pour finir deuxième, mais je suis très fier de ma performance. Tôt ou tard, le travail paye », a-t-il écrit sur sa page Facebook à l’issue de cette compétition.
D’ailleurs lors de sa première course de cette Coupe de France Fenioux, Chalel a annoncé qu’il est « 8e aujourd’hui sur la course aux points avant d’indiquer que c’est dû au mauvais choix de braquet, bien trop gros au vue de la physionomie de course. L’objectif est pour demain, c’est l’omnium que je vise ». C’est dire combien est importante cette course pour notre champion.
Par la suite, Chalel a raté de peu la victoire au Scratch, terminant second, avant de finir 3e aussi bien dans la course tempo et que dans la course aux points puis 4e des éliminations.
D’ailleurs à l’issue du scratch, Chalel a déclaré que c’est « À une demi-roue de la victoire sur le scratch de l’omnium après un sprint massif rondement mené.
Les jambes sont pour le moment très bonnes, en espérant tenir le choc toute la journée ».
Une course plus tard, Chalel rassure « Troisième du tempo, ça ne s’est pas joué à grand chose. Je suis dans le coup pour le podium. Élimination dans une heure » avait-il indiqué.
Au final et au total dans cet omnium qui est une compétition de cyclisme sur piste individuelle composée de quatre épreuves : scratch, course tempo, éliminations et Course aux points, l’Algérie a terminé sur le podium avec un total de 108 points à 4 points du deuxième Garel et à 12 points seulement du premier classé Ermenault.

Un mois de juillet bien chargé
« Je me suis battu jusqu’au bout de cette course aux points, il n’aura pas manqué grand-chose pour finir deuxième, mais je suis très fier de ma performance. Tôt ou tard, le travail paye », a bien indiqué Chalel qui a bien raison d’être satisfait de son travail régulier.
Et pour bien comprendre l’importance de cette troisième place sur le podium, il est utile de noter que celle-ci a été obtenue après un mois de juillet très chargé en matière de compétition pour notre cycliste. Jugez-en :
Il y a deux semaines, notre cycliste a terminé 87e sur 135 coureurs lors de la 55e édition du Grand Prix de Charvieu-Chavagneux-Souvenir Daniel Bennett (Elite nationale). Et pas plus tard que la semaine dernière, Yacine Chalel a terminé à la 7e place de l’omnium de TIS-Six days night en classe 2 disputé à Oberhausen en Allemagne. Enfin Chalel clôt ses compétitions en ce mois de juillet par cette la coupe de France Fenioux où il a terminé 3e de l’omnium.
Chalal est donc bien parti pour essayer de se qualifier pour la prochaine saison de coupe du monde, ce qui lui permettrait de passer devant l’Afrique du Sud avant le championnat d’Afrique. Mais son objectif principal n’est autre que le ticket des J.O.
« Pour se qualifier pour les J.O., notre équipe nationale doit être première nation africaine au 31 mars 2020. Il faut donc marquer plus de points que les autres pays. Tout va se jouer sur le prochain championnat d’Afrique », a-t-il conclu. n