Renforcée par l’Américain Nicolas Covington, l’équipe algérienne de basket-ball, à savoir le GS Pétroliers, se trouve en Tunisie en vue d’arracher un des deux billets qualificatif à la phase finale du championnat d’Afrique des clubs champions de la discipline.

Les Algériens du GSP sont donc déterminés à passer ce tournoi qualificatif qui débutera aujourd’hui et qui s’étalera jusqu’au 7 du mois en cours à Monastir. Les joueurs du duo Djilali Canon-Sofiane Boulahya, qui se trouvent depuis hier à Monastir pour la réunion technique prévue au moment où on mettait sous presse, veulent bien rejoindre en phase finale les huit équipes ayant déjà assuré leur place à savoir: Al Ahly du Caire (Egypte, tenant du titre), l’ES Rades (organisateur), City Oilers (Ouganda), Kano Pillars et Gombe Bulls (Nigeria), Recreativo do Libolo et InterClub (Angola), ASCUT (Madagascar). Pour ce tournoi de qualification «Zone 1» de la Coupe d’Afrique des clubs champions à Monastir, les joueurs du GSP se mesureront à pas moins de 6 clubs avec des Tunisiens et Marocains représentés par deux équipes chacune. Ainsi les deux tickets qualificatifs seront disputés par le GS Pétroliers (Algérie), le FUS Rabat et de l’AS Salé (Maroc), d’Al-Ittihad et d’Al-Nasr (Libye), l’US Monastir et de la JS Kairouan (Tunisie).

Chocs maghrébins en vue
En dépit de la grande rivalité qui existe avec les clubs marocains et tunisiens, le staff technique des Pétroliers demeure bien optimiste pour arracher un des tickets pour la phase finale. La mission des algériens n’est pas facile d’autant que des «combines» entre équipes du même pays, risque de faire la différence. «Notre objectif est de prendre une des deux places qualificatives à la phase finale. Nous allons jouer nos chances à fond pour atteindre cet objectif», a déclaré Canon avant d’ajouter que «les joueurs sont motivés pour décrocher la qualification». De plus, le staff technique du GSP, le duo Canon-Boulahya ne peut compter sur la présence de son joueur clé le meneur de jeu Walid Hamma, blessé à la cheville. Et c’est donc pourquoi il a dû renforcer l’effectif par l’Américain Nicolas Covington. «Après la blessure de Hamma nous étions dans l’obligation de recruter un meneur de jeu pour le tournoi de qualification et éventuellement la phase finale», a indiqué le coach principal du GSP, Djilali Canon.

La qualif’ est jouable
Evoquant ses adversaires pour ce tournoi le «revenant» coach du GSP, Canon, estime que «Nous connaissons bien les équipes marocaines et tunisiennes. Nous avons joué l’AS Salé à plusieurs reprises ses dernières années dont une confrontation lors du Championnat arabe en octobre dernier et l’US Monastir que nous avons affronté la saison dernière. Concernant les équipes libyennes nous n’avons aucune information, vu que les clubs libyens n’ont pas participé aux éliminatoires lors des dernières saisons», a conclu Canon. En d’autres termes, Canon croit dur comme fer en les possibilités de ses joueurs fraichement auréolés d’un doublé en Algérie (Coupe et championnat).
En effet, les basketteurs du GS Pétroliers ont été sacrés champions d’Algérie de basket-ball pour la quatrième année consécutive, en dominant largement leurs homologues du NA Hussein-Dey (94-61), en finale retour des Play-off de la Super-Division A disputée à la salle de l’Office olympique de Blida. Les Pétroliers décrochent ainsi le doublé Coupe-Championnat de la saison 2016-2017. Revigorés par la dynamique des bons résultats avec un groupe bien soudé, le coach Canon estime que «Les joueurs possèdent bien des qualités à même de leur permettre de réaliser l’objectif le pari d’aller en phase finale». A noter au passage que la phase finale de la Coupe d’Afrique des clubs champions 2017 est prévue du 11 au 20 décembre en cours à Tunis.