Face au Soudan, une des 24 sélections qualifiées pour la CAN-2021 au Cameroun, l’équipe nationale, emmenée par Madjid Bougherra, était en démonstration hier lors de la Coupe Arabe FIFA 2021. Les « Verts » se sont imposés 4 buts à 0 pour s’emparer des commandes de la poule A devant l’Egypte, tombeuse du Liban (1-0 sur penalty) dans l’autre match.

Par Mohamed Touileb
Sans trop forcer, les camarades de Baghdad Bounedjah, auteur d’un doublé (17’ et 38’) sur les terres qataries qu’il connaît comme sa poche, ont empoché 3 points importants pour bien lancer leur campagne arabe. D’ailleurs, l’avant-centre a déclaré après la rencontre que « c’est très important de bien commencer un tournoi. C’est notre premier match avec l’entraîneur (Bougherra). Je pense qu’on a livré un bon match. Maintenant, il faudra continuer avec le même sérieux pour aller le plus loin possible ».

Soudani et Brahimi ont marqué des points
Toujours concernant cette première sortie, on notera qu’« El-Khadra » avait terminé la première période en menant 3 buts à 0 après le 3e but de Benlamri (42’). La différence du niveau technique entre les deux équipes était flagrante. L’addition aurait même pu être plus salée si le gardien adverse n’avait pas sorti quelques parades salvatrices en plus de voir son poteau le sauver. En seconde période, Hilal Soudani s’est chargé d’ajouter un 4e but dès la 46e minute. L’ancien sociétaire de l’Olympiakos a été très actif sur l’aile droite de l’attaque. C’était le cas pour Yacine Brahimi qui a livré une prestation très solide sur le côté opposé après que Bougherra a décidé de ménager Youcef Belaïli. Sans doute, il le fera jouer un peu samedi prochain contre le Liban en prévision du choc du groupe face à l’Egypte 3 jours plus tard.
Quant aux Soudanais, ils auraient pu réduire la marque à la 71e minute. Mais El-Ghorbal s’est heurté à M’Bolhi en échouant à transformer le penalty. Seule consolation, c’était la première frappe cadrée de la rencontre des protégés de Hubert Vélud. Sachant que l’essentiel était déjà acquis, l’entraîneur de l’Algérie a décidé d’opérer des changements en sortant Soudani et Brahimi suppléés par les jeunes Zerrouki et Titraoui.

Bougherra content, mais exigeant
La mission principale était de démarrer la compétition de la meilleure façon qui soit. C’est ce qui a été fait hier au stade Ahmed bin Ali (Al Rayyan). Au sortir de la rencontre, le driver Bougherra s’est dit : « content du visage montré par mes joueurs. Mais je pense qu’on aurait pu être plus dominateurs en seconde période ». L’ancien roc de la défense de l’EN a aussi assuré que « nous essayons d’avoir la même mentalité que l’équipe de Belmadi depuis 3 ans ». À propos du fait d’avoir ménagé Belaïli, le coach a révélé qu’ « il a reçu un petit coup aux entraînements hier. On a préféré le ménager. Mais il sera opérationnel pour les prochaines sorties ». Le prochain test sera contre les Libanais samedi. En cas de victoire, les camarades d’Ilyes Chetti, auteur d’une belle copie en tant que latéral gauche, assureront leur qualification en quarts. n