C’est ce matin (11h) que l’équipe nationale A’ sera confrontée à son homologue soudanaise pour le compte de la première journée de la Coupe Arabe FIFA 2021
(30 novembre – 18 décembre). La rencontre se déroule au stade Ahmed Ben Ali de Doha (Qatar). Et le sélectionneur Madjid Bougherra a insisté sur l’importance de bien débuter le tournoi face à un adversaire, a priori, prenable.

Par Mohamed Touileb
Ça y est ! Les choses sérieuses commencent pour Bougherra et ses protégés au Qatar. Et le driver des « Fennecs » sait que « le premier match de la compétition est toujours très important pour bien débuter et prendre confiance. Nous nous sommes bien préparés et nous avons bien analysé l’adversaire. Tout a été mis en œuvre pour bien réussir notre entame face au Soudan ».

La motivation est bien là
Pour ce rendez-vous « Bouggy » a de sacrés atouts dans son effectif. L’Algérie a certainement l’un des teams les plus étoffés en termes d’individualités. Surtout quand on sait que des éléments de la sélection première, à l’instar de Belaïli et Bounedjah ainsi que M’Bolhi qui sera capitaine, sont à sa disposition. À propos de ces renforts, l’ancien défenseur des « Verts » a rappelé qu’« il était prévu de longue date que nous allions incorporer des éléments de l’équipe première à ma sélection pour la Coupe Arabe. Tous les joueurs sont très motivés ». Par ailleurs, le coach estime qu’« avoir de l’expérience et du vécu, tout ça ne peut être qu’un plus pour nous, notamment pour certains jeunes de mon groupe qui n’ont jamais disputé de compétition internationale. Le volet psychologique de la compétition est facilité par leur expérience, la série de 34 matchs sans défaite, la CAN-2019 remportée. Je n’ai vraiment pas besoin de les motiver ». La culture de la gagne que promeut depuis plus de deux ans la troupe à Djamel Belmadi ne peut que booster les camarades d’Amir Saâyoud pour représenter l’Algérie de la meilleure façon qui soit. « Nous sommes ensemble depuis le 27 novembre et je les ai sentis très concernés et très motivés par cette compétition. (…). Nous avons une rivalité entre équipes arabes et nous voulons hisser très haut notre drapeau. Pour toutes ces raisons, je suis très confiant », assure Bougherra.

Sous l’œil attentif de Belmadi
Pour commencer, il faudra empocher les trois points face aux Soudanais avant de croiser le fer avec le Liban dans 3 jours. Par la suite, il y aura le choc face à l’Egypte, qui fait partie des favoris pour le sacre, le 07 décembre. À priori, les deux tickets sont promis aux Algériens et Égyptiens. Il ne restera qu’à savoir qui passera en tant que premier de la poule « D ».
Au-delà des résultats, le contenu sera important. Surtout que Belmadi, qui devrait être présent dans les gradins, suivra attentivement le rendement de certains « Verts ». Notamment Yacine Brahimi qui pourrait le convaincre pour qu’il le réintègre en sélection pour la CAN-2021 prévue au Cameroun du 09 janvier au 06 février à venir. In fine, notons que les rencontres sont diffusées en clair sur les canaux de BeIn Sports 1 et 2 arabic.