Le FC Barcelone a subi de grosses conséquences économiques avec la pandémie du coronavirus Covid-19. Son président, Josep Maria Bartomeu, a ainsi annoncé hier un manque à gagner chiffré à 200 millions d’euros pour le club catalan. « Depuis le 14 mars (début de trois mois de confinement en Espagne, ndlr) nous n’avons pratiquement rien perçu. Nous avons un manque à gagner d’environ 200 millions, a-t-il affirmé dans un entretien à Mundo Deportivo. Nous avons dû fermer les boutiques et le musée, il n’y a pas eu de billetterie. Nous remboursons la partie de l’abonnement correspondant aux matches qui n’ont pas été disputés (avec du public, ndlr) ». Le club a répondu à cette crise en réduisant les salaires des joueurs et en ayant recours au chômage partiel pour ses salariés. Le Barça, qui prévoyait d’atteindre un chiffre d’affaires de 1,1 milliard à l’issue de la saison 2020-2021, table maintenant sur « 30% de moins », selon Josep Maria Bartomeu.
Cette saison, le club comptait dépasser pour la première fois le milliard d’euros de chiffre d’affaires, mais ses prévisions ont été terrassées par la pandémie. « Si quelqu’un pense que la pandémie n’a pas d’effet sur le Barça, il se trompe. Elle touche les grands clubs européens et le Barça, qui est le club européen qui gagne le plus d’argent, est le plus touché », affirme le président.