Prévu pour lancer la première balle de la saison des Yankees le 15 août prochain, Donald Trump a dû annuler sa présence avec la montée en flèche des cas de Covid-19 aux USA.
Finalement, c’est non ! Le président américain Donald Trump a annoncé dimanche qu’il n’allait pas lancer la première balle à l’ouverture d’un match de baseball des New York Yankees prévu le mois prochain.
« En raison de ma forte focalisation sur le virus chinois, dont des réunions prévues sur des vaccins, notre économie et plein d’autres, je ne vais pas être en mesure d’être à New York pour lancer (la première balle) lors du match des Yankees le 15 août », a écrit le président sur Twitter, en employant à propos du coronavirus un terme décrié comme raciste et dénoncé comme alimentant les théories de la conspiration. « Nous allons le faire plus tard durant la saison ! », a-t-il ajouté.

Une présence destinée à répondre symboliquement à Fauci
Jeudi, Donald Trump avait dit que le président des Yankees, Randy Levine, lui avait demandé de lancer la première balle lors du match à domicile contre les Boston Red Sox. L’annonce est intervenue une heure avant la reprise de la Major League de Baseball — reportée en raison de la pandémie de Covid-19 –, avec le célèbre immunologiste Anthony Fauci effectuant le premier lancer pour les Washington Nationals.
Anthony Fauci est devenu très populaire durant la pandémie en raison de son expertise dans le domaine et de ses recommandations de prudence à l’attention des Américains. Donald Trump et son entourage n’apprécient pas les interventions et la popularité du docteur Fauci. Le maire de New York, Bill de Blasio, avait critiqué l’initiative d’inviter Donald Trump à effectuer le premier lancer du match des Yankees.