Le Président de la République Abdelmadjid Tebboune a donné, hier, lors d’une réunion du Haut-conseil de sécurité, des instructions «fermes» pour maintenir un «haut degré» de vigilance et une mobilisation «active» de l’ensemble des secteurs concernés, pour faire face à toute éventualité, indique un communiqué de la Présidence de la République.

«Dans le cadre des mesures initiées par les pouvoirs publics, à l’effet de parer à toute propagation du coronavirus, Abdelmadjid Tebboune, président de la République, ministre de la Défense nationale, chef suprême des Forces armées, a présidé, ce dimanche 1 mars 2020, au siège de la présidence de la République, une réunion de coordination avec les membres du Haut-conseil de sécurité, au cours de laquelle M. le Premier ministre a présenté un exposé faisant un état des lieux sur le virus en question», précise la même source.
«A l’issue de l’exposé de M. le Premier ministre, qui a tenu à rassurer que la situation est totalement maîtrisée, M. le Président de la République a donné des instructions fermes pour maintenir un haut degré de vigilance et une mobilisation active de l’ensemble des structures concernés, pour faire face à toute éventualité», ajoute le communiqué. Concernant les personnes qui étaient en contact avec le ressortissant italien atteint de coronavirus, aucun signe de cette maladie n’a été détecté sur elles, a fait savoir de son côté, hier, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid. En effet, les tests opérés sur ces personnes se sont avérés«négatifs» et l’Algérie «n’a enregistré aucun nouveau cas positif de Coronavirus», a affirmé M. Benbouzid, en marge d’une visite d’inspection et de travail au service des maladies virales à l’Etablissement hospitalier spécialisé (EHS) des maladies infectieuses El-Hadi-Flici (ex-El Kettar). Laquelle visite a concerné les différents services préparés pour accueillir d’éventuelles personnes atteintes du Covid-19. «Toutes les mesures ont été prises pour faire face à toute nouvelle apparition d’un foyer», de cette maladie, a ajouté le ministre, soulignant que des instructions «fermes» ont été données aux différents établissements hospitaliers pour se doter du matériel nécessaire notamment les masques (demi-masque filtrant coque et les masques chirurgicaux à élastiques), les combinaisons, les lunettes, les gels et les draps jetables.
Le coronavirus fait parler de lui également au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, sur fond de mesures «préventives» prises pour les cours à distance «en cas d’apparition de nouveaux cas» en Algérie. Ces mesures seront «opérationnelles» à partir du 15 mars, indique une note adressée, samedi, par le ministre de la tutelle, Chems Eddine Chitour, aux présidents des conférences régionales des universités et directeurs des établissements universitaires. «La situation exceptionnelle que vit le monde suite à une éventuelle propagation de l’épidémie mondiale astreint (le ministère) à prendre une initiative pédagogique en recourant à des mesures préventives garantissant la continuité de l’enseignement», lit-on dans la note.
A cet effet, le ministre a appelé les directeurs des établissements universitaires et présidents des conseils scientifiques à «sensibiliser et mobiliser» leurs collègues enseignants pour «adhérer à cette opération pédagogique», soulignant que les premiers concernés, à savoir les étudiants, doivent «s’adapter à cette démarche». Cette initiative consiste en «la publication en ligne d’un contenu de cours consultable, couvrant une période d’un mois au moins d’enseignement, sur le site web de l’établissement (de préférence sur la plateforme de l’établissement) ou sur tout autre support». Il est en de même pour les «travaux dirigés qui seront accompagnés de brefs correctifs». Dans le même cadre, il sera mis à la disposition des étudiants, en suivant la même méthode « les travaux pratiques qui cadrent avec ce mode d’enseignement», ajoute l’instruction. Pour rappel, un cas de Covid-19 a été confirmé en Algérie, le 25 février dernier. Il s’agit d’un ressortissant italien en provenance d’Italie. Ce dernier a rejoint son pays vendredi soir, depuis l’aéroport de Hassi Messaoud (Ouargla) à bord d’un avion privé de la compagnie aérienne italienne. L’Algérie avait élevé son niveau d’alerte et un dispositif global a été mis en place depuis janvier dernier pour faire face à l’épidémie du coronavirus (Covid-19) qui touche plusieurs pays, notamment ceux du Bassin méditerranéen, avait indiqué le ministre de la Santé. Un numéro vert 3030, géré par des médecins, a été mis à la disposition des citoyens dans le cadre du plan de prévention.