Hier, la fédération japonaise de football a annoncé le report de sept matches de sa Coupe nationale prévus aujourd’hui. Le tout en raison de l’épidémie du coronavirus. La J-League également annoncé sa décision de reporter l’ensemble des matches prévus jusqu’au 15 mars. Dans le meilleur des cas, les rencontres ne reprendront qu’à compter du 16 mars, mais cela dépendra de la situation à ce moment, a précisé un responsable de la J-League. Plusieurs championnats de football sont déjà en suspens à travers l’Asie en raison de l’épidémie du nouveau coronavirus. Tous les matches du championnat chinois ont été suspendus sine die, entraînant le report du début de la saison 2020. Les compétitions du championnat en Corée du sud, deuxième pays le plus touché, ont également été interrompues. Au Japon, le coronavirus a infecté jusqu’à présent 691 personnes du paquebot Diamond Princess mis en quarantaine près du port de Yokohama, et 156 personnes dans différentes provinces de l’archipel. Cette suspension des matches de coupe japonais intervient à cinq mois des jeux Olympiques de Tokyo, prévus pour débuter le 24 juillet. Le comité d’organisation des JO a annoncé samedi qu’il allait retarder la formation des bénévoles qui encadreront la quinzaine olympique, en raison de l’épidémie, et le marathon de Tokyo le 1er mars sera finalement fermé aux quelque 38.000 coureurs amateurs inscrits.