Dans un message publié hier sur son compte Instagram, Lionel Messi a souhaité apporter son soutien aux personnes « directement affectées » par le coronavirus, ainsi qu’à celles « qui travaillent en première ligne pour combattre (le Covid-19) dans les hôpitaux et les centres de santé ». « Je veux leur envoyer beaucoup de force », a écrit l’Argentin.
En dessous d’une photo où il apparaît avec ses enfants, l’attaquant du Barça a aussi insisté sur la nécessité de respecter les « indications des organismes de santé et des autorités publiques ». « Il est temps d’être responsable et de rester à la maison, a conclu Messi, de profiter de ce temps pour être avec les siens, qu’on ne peut pas toujours voir. » En Espagne, plus de 6 000 personnes ont déjà été infectées, dont près de 200 sont décédées. Comme quasiment partout en Europe, la Liga a été arrêtée pour les deux prochaines journées.

Formule 1
Seidl auprès de ses employés en quarantaine à Melbourne
C’est finalement Andreas Seidl, le directeur d’équipe de McLaren, qui est resté auprès des 15 employés de l’écurie britanniques placés en quarantaine à Melbourne, jeudi. McLaren avait promis qu’un cadre de son équipe resterait veiller sur ses 15 employés mis en quarantaine à Melbourne suite à la révélation d’un cas positif au coronavirus, jeudi. C’est finalement Andreas Seidl, le directeur d’équipe, soit le n°2 dans l’organisation sous le CEO de Woking, Zak Brown, qui a décidé de rester à l’hôtel où sont confinés ses coéquipiers. «En totale solidarité, je resterai avec mon staff aussi longtemps qu’il le faudra», a déclaré l’Allemand au site gpblog.com. Suite à la révélation d’un cas positif au coronavirus chez McLaren, jeudi, à la veille des premiers essais, l’équipe s’était retirée de l’épreuve, finalement annulée vendredi. McLaren avait ensuite rapidement identifié 14 personnes de son personnel qui avait été en contact «très étroit» avec l’employé atteint et décidé de les placer en quarantaine par précaution.

Tennis
Roger Federer récupère la propriété du logo RF
Passé de Nike à Uniqlo à l’été 2018, le Suisse Roger Federer a récupéré depuis peu la propriété du célèbre logo RF, conservé jusqu’ici par la marque américaine. C’était attendu. Roger Federer avait juste admis qu’il faudrait être un peu patient. Le Bâlois a eu gain de cause puisqu’il vient de récupérer les droits de propriété du célèbre logo RF, qu’il arborait sur ses tenues du temps de sa collaboration avec l’équipementier Nike. Fidèle de la marque à la virgule depuis 1994, Federer était passé chez Uniqlo avec fracas à l’été 2018, et un chèque de 300 millions de dollars sur dix ans. Récemment opéré du genou droit, Federer pourra donc arborer une tenue Uniqlo avec le logo RF lors de son retour, prévu à Wimbledon, si le Tournoi est maintenu.