Grande première en Angleterre, où le football et son public avaient été épargnés par les mesures de prévention contre la propagation du coronavirus. Le club de football de Manchester City a annoncé hier le report de la rencontre de championnat contre Arsenal prévue dans la soirée. En cause, une possible contamination chez les Gunners après le match de Ligue Europa face à l’Olympiakos, dont le président Evangelos Marinakis a été déclaré positif au virus.
« La décision de reporter le match de ce soir a été prise par précaution et sur conseil des médecins, après qu’il eut été révélé que des membres du personnel d’Arsenal ont été en contact avec l’actionnaire de l’Olympiakos, Evangelos Marinakis, déclaré positif au Covid-19 », a indiqué le champion d’Angleterre dans un communiqué.

Des consignes suivies à la lettre
Arsenal a expliqué dans un communiqué qu’« un certain nombre de joueurs », non précisé, avaient été placés en quarantaine à leur domicile pendant 14 jours, ainsi que « quatre membres de l’encadrement ». Le report est dû à l’indisponibilité de ces joueurs, qui handicapait une équipe se débattant pour sortir du milieu de tableau (9e à cinq points du cinquième, Manchester United).
Tous doivent sortir de quarantaine vendredi, afin de préparer la prochaine rencontre, à Brighton le lendemain. Et le risque qu’ils soient tombés malades est «extrêmement faible», a indiqué le club londonien dans un communiqué.
« Cependant, nous suivons à la lettre les consignes du gouvernement qui recommande que toute personne entrée en contact avec quelqu’un contaminé au coronavirus doit s’isoler à la maison pour 14 jours », a-t-il ajouté. Arsenal a été éliminé de la Ligue Europa par Olympiakos fin février. Après quoi, Evangelos Marinakis, propriétaire de l’Olympiakos et du club anglais de Nottingham Forest, a annoncé mardi avoir été contaminé par le coronavirus. Aucun détail n’a été donné sur la date à laquelle pourrait se jouer ce choc de la Premier League.