Deux jeunes filles âgées respectivement de 15 et 16 ans, venues de la ville de Annaba, sont tombées entre les mains d’un groupe d’individus dont une femme qui a profité de leur naïveté en les enfermant durant une quinzaine de jours

dans une maison isolée située à Paradis plage sur le littoral oranais. Les deux mineures ont été contraintes à des actes de prostitution. Suite à des informations, parvenues aux services de la police judicaire, ces derniers se sont rendus sur les lieux indiqués et ont pu ainsi libérer les deux mineures des mains de leurs ravisseurs. Les mises en cause sont actuellement en détention.

J. M.