Au lendemain des éliminations du Real Madrid et du FC Barcelone face à la Real Sociedad (3-4) et l’Athletic Bilbao (1-0) en quarts de finale, la presse ibérique n’a pas manqué d’égratigner les deux poids lourds du foot espagnol.
«Cruel». C’était le titre de Une hier matin du quotidien espagnol Sport pour qualifier l’élimination du FC Barcelone sur le terrain de l’Athletic Bilbao jeudi soir, dans un contexte très lourd après la passe d’armes entre Lionel Messi et Eric Abidal. On peut lire notamment cette déclaration de Gerard Piqué : «Ce n’est pas le moment de se balancer plein de choses dans la tête». Sport estime cependant que le Barça aurait mérité un penalty à la suite d’une faute sur De Jong et que les Catalans ont manqué trop d’occasions à San Mamés.
Cependant, le quotidien affirme que les Blaugrana ont sûrement réalisé l’un de leur meilleur match à l’extérieur avant de se faire crucifier dans les arrêts de jeu de la deuxième mi-temps. De son côté, El Mundo Deportivo souligne le fait que le Barça et le Real Madrid avaient été mis K.-O. jeudi soir à la surprise générale. Le quotidien a pointé le but contre son camp de Busquets dans les derniers instants de la rencontre. Il a cité par ailleurs la déclaration de Jordi Alba sur le conflit interne qui ronge actuellement les Blaugrana : «On nous envoie suffisamment de me*** à l’extérieur sans qu’on ait besoin qu’on s’en jette à l’intérieur». Pour sa part, Marca met en avant la défaite du Real Madrid à Bernabeu face à la Real Sociedad. Le quotidien souligne la très belle performance du Suédois Alexander Isak, auteur d’un doublé pour les Basques. Marca estime que «seul Vinicius» a brillé du côté des Madrilènes. Par ailleurs, il revient également sur l’élimination-surprise du Barça : «Une tête de Williams fait tomber Barcelone», peut-on lire à la Une. Enfin, AS parle des deux défaites des deux poids lourds du foot espagnol en illustrant cependant avec la joie des joueurs de la Real Sociedad. Le quotidien a plutôt choisi l’option informative ce vendredi matin : «Le Real Madrid et le Barça sont tombés et ne joueront pas contre Mirandes (ndlr : une D2 qui a créé l’exploit face à Villarreal) et Grenade». n