Par Djouher Assirem
Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement et ministre de la Culture par intérim, Hassen Rabehi, a inspecté avant-hier,  au niveau de la commune de Baraki à Alger, en compagnie de l’ambassadeur de la République de Chine à Alger, Li Lian He, le terrain consacré à la réalisation du projet d’un « complexe de la culture et des loisirs » pour s’enquérir des différentes procédures prises pour le lancement du projet. A cette occasion, le ministre a affirmé que le projet de réalisation du complexe, don de la Chine, qui s’inscrit dans le cadre du raffermissement des relations bilatérales, «dénote les relations séculaires entre les deux pays », rapporte l’APS. Le ministre a ajouté que le projet sera réalisé sur un terrain d’une superficie d’environ 10 hectares et comportera plusieurs structures culturelles, artistiques et sportives avec des salles de lecture, des ateliers, des salles multimédia, des salles de cinéma, salles de sport, une piscine, une auberge de jeunesse, un jardin d’enfants et des terrains de sport. Dans ce cadre, le ministre a félicité l’ambassadeur de Chine à Alger à l’occasion de la célébration du 70e anniversaire de l’institution de la République populaire de Chine, soulignant la profondeur des relations algéro-chinoises qui remontent à la Guerre de libération, la Chine faisant partie des premiers pays à avoir reconnu le Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) en 1958. Concernant le financement de ce don chinois, le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement et ministre de la Culture par intérim  a indiqué qu’une cellule de travail conjointe a été mise sur pied pour étudier la manière de transférer les fonds du côté chinois (qui est actuellement au niveau de l’ambassade de Chine à Alger) à la partie algérienne sur trois tranches pour commencer les travaux. Le ministre Hassen Rabehi s’est également félicité du choix architectural qui respecte le cachet urbanistique algérien. Pour sa part, l’ambassadeur chinois à Alger, Li Lian He, a rappelé les relations bilatérales liant les deux pays, ajoutant que son pays accordait «un intérêt majeur » au développement des relations avec l’Algérie. M. Li Lian He a réitéré dans ce contexte la disponibilité de la Chine à soutenir «la coordination stratégique avec la partie  algérienne » et élargir la coopération bilatérale dans différents domaines afin de «hisser le niveau du partenariat stratégique global sino-algérien». Rappelant l’initiative de «la ceinture et la route» et le concept de «construire une société de destin commun de l’humanité», le diplomate chinois a souligné que «les deux parties continuent à intensifier et coordonner leurs efforts sur la scène politique internationale pour protéger les intérêts communs des pays en voie de développement ».  L’ambassadeur chinois à Alger a réitéré le soutien de la Chine à l’Algérie, ajoutant qu’elle «œuvrera au renforcement du développement économique en Algérie au mieux des relations historiques liant les deux pays».n