Par Sihem Bounabi
Dans le cadre du contrôle du marché pharmaceutique et du suivi de l’importation des produits destinés à la vente en l’état, le ministère de l’Industrie pharmaceutique (MIPH) a émis une note à destination des pharmaciens, directeurs techniques d’établissement pharmaceutique d’importation où il demande à ces derniers de fournir aux services du ministère, la première semaine de chaque mois, une liste des opérations d’importation réalisées au cours du mois écoulé. Un formulaire est disponible sur le site du ministère ou en cliquant sur le lien https://www.mv.gov.dz/mmpfrm/tstsdtx/formerdclarchnststsdsmbrchensbdtzefrmmctdssbststfsmdkx/
Avec ce nouveau formulaire, le ministère de l’Industrie pharmaceutique renforce ainsi le système d’information pharmaceutique nationale qui se veut «un outil pharmaco-économique au service d’une veille stratégique efficace». Soulignant que c’est ce qui permet «d’assurer une meilleure visibilité des états des stocks des produits pharmaceutiques et anticiper les éventuelles ruptures d’approvisionnement».
Pour rappel, il y a quelques semaines, il a fallu l’intervention du ministère pour éviter une pénurie de ventoline suite au blocage des containers importés généré par l’obligation du document d’Algex émis par le ministère du Commerce.
Ce formulaire pourrait être ainsi un renforcement des outils de régulation et de contrôle des importations pour éviter de nouveaux couacs à l’avenir du fait qu’il permet la numérisation et l’analyse simultanée des plannings de livraisons afférents aux programmes d’importation. Il est à noter qu’afin de garantir une fluidité dans la disponibilité des médicaments, un observatoire a été mis en place depuis 2021, réunissant tous les acteurs du secteur du médicament dans le but de réguler le marché du médicament, notamment à travers la disposition d’une plateforme qui regroupe toutes les données concernant la traçabilité et la disponibilité des stocks existant et le signalement de toutes perturbations dans l’approvisionnement des stocks. <