Les fonctionnaires et cadres du ministère du Commerce ne peuvent pas prendre leurs congés annuels durant ce mois de juillet suite à la recrudescence des cas de contamination à la Covid-19. Il s’agit de l’une des mesures à caractère d’urgence prises par le ministère du Commerce pour faire face à la propagation de la pandémie.
En plus de cette mesure, il a été également procédé à la mise en place d’un comité ad hoc chargé du suivi des répercussions de cette pandémie, selon un communiqué du ministère. Ces mesures ont été prises lors d’une réunion urgente, en visioconférence, présidée par le ministre du Commerce M. Rezig, en compagnie du ministre délégué au Commerce extérieur, Aïssa Bekkai, avec les directeurs de wilayas et régionaux du Commerce, consacrée aux 13 wilayas ayant enregistré, durant les trois derniers jours, une hausse record de contamination à la Covid-19, précise le ministère.
«Aujourd’hui, les cadres et fonctionnaires du secteur ne sont pas seulement face à une responsabilité professionnelle mais plutôt à un devoir national sacré au vu de la dégradation de la situation sanitaire», a déclaré M. Rezig à cette occasion. Ajoutant qu’il ne s’agit pas «uniquement d’intensifier les opérations de contrôle, mais de se concentrer sur les actions de proximité et de sensibilisation». Il a appelé à «prendre toutes les mesures coercitives prévues par la loi à l’encontre de tout contrevenant ou quiconque met en danger la sécurité et la santé des consommateurs et des citoyens à travers la mobilisation de tous les personnels du secteur pour la sensibilisation et le contrôle», est-il indiqué dans le communiqué.
M. Rezzig a rappelé, par la même occasion, l’obligation de l’application stricte des instructions du Premier ministre relatives à la lutte contre ce qui favorise ou contribue à la propagation du Coronavirus et ce, sous l’autorité des walis de la République et en coordination avec les différentes commissions sécuritaires au niveau local. <