Une quarantaine de personnes ont été victimes d’une intoxication alimentaire collective après avoir pris des repas dans un fast-food implanté dans la commune d’Ibn Ziad (nord-ouest de Constantine), a-t-on appris mercredi auprès de la direction locale du commerce. Les personnes touchées ont pris des repas dans un commerce dédié à la restauration rapide avant de présenter par la suite les symptômes d’une intoxication alimentaire, a précisé à l’APS le directeur du commerce, Rachid Hedjal.
Les personnes intoxiquées, tous âges confondus, ont été prises en charge au service des urgences médicales de la polyclinique de la même commune, relevant de la daïra de Hamma Bouziane, ont indiqué de leur côté les services de la direction de la santé et de la population (DSP). Les victimes de cette intoxication ont quitté cet établissement de santé après avoir reçu les soins nécessaires, a affirmé la même source.
Des procédures à l’encontre du propriétaire de ce fast-food portant fermeture du commerce ont été prises par les services de la direction du commerce en étroite coordination de ceux de la police, a-t-on indiqué. Par ailleurs, des campagnes de sensibilisation et de prévention contre ce phénomène qui prend de l’ampleur, particulièrement durant la période estivale, ont été entamées depuis le début du mois de juin dernier par les services du commerce, ont indiqué les services locaux de ce secteur.
La même source a ajouté que l’initiative, qui entre dans le cadre des mesures prises par les autorités publiques a été organisée en collaboration avec les associations de protection du consommateur et d’autres secteurs partenaires, à l’instar de la DSP.
L’opération a porté essentiellement sur la présentation de conseils sur le respect des conditions de conservation (notamment la chaîne de froid), la lutte contre l’exposition et la vente des denrées alimentaires sur la voie publique et le respect des conditions d’hygiène, a-t-on expliqué. L’importance de désinfecter les comptoirs et autres équipements des espaces de restauration durant cette période, éviter d’acquérir des denrées alimentaires périssables vendues sur la voie publique et exposées en plein air, figurent également parmi les axes les plus importants de ces campagnes qui se poursuivront tout au long de cette saison, a-t-on fait savoir. n