Le téléphérique de Constantine fera l’objet à partir d’avril prochain de travaux de maintenance et de modernisation globale, a-t-on appris lundi de la direction de l’Entreprise de transport algérien par câbles (ETAC).

Ces travaux cibleront plusieurs équipements et permettront également d’apporter des améliorations dans son système d’exploitation, ce que nécessitera la mise à l’arrêt du téléphérique «pendant au moins 15 mois», selon la même source. Le téléphérique de Constantine était resté à l’arrêt pendant neuf (09) mois au cours de l’année 2016, période durant laquelle il avait connu des travaux de maintenance et vu sa gestion passer de Etablissement de transport urbain de Constantine (ETUC) à l’Entreprise de transport algérien par câbles.
Livré en juin 2008, le téléphérique de Constantine relie en moins de 10 minutes, au-dessus de l’impressionnant ravin de Sidi M’cid, les 1.516 mètres qui séparent la rue Belkacem Tatache, non loin du pont suspendu, au terrain «Tennoudji» sur les hauteurs de Constantine, à proximité immédiate de la cité Emir Abdelkader.