Ne pouvant gérer la question des sachets de semoule, les présidents des APC de la wilaya de Constantine, sous la présidence du nouveau wali de la wilaya, Saci Ahmed Abdelhafid, se sont projetés sur l’aide accordée aux familles indigentes, chacun sa circonscription respective.

La bonne idée, cette fois, et comme l’année écoulée, consiste à pourvoir les nécessiteux d’une somme qui reste à déterminer. A chaque famille de faire ses provisions pour le mois sacré selon ses choix. Par le passé, il y avait le honteux couffin du Ramadhan qui était «enrichi» par des pâtes, des féculents, de l’huile, de la tomate concentrée et de la… semoule. Des couffins à plusieurs reprises détournés de leur vocation initiale, et Constantine n’en détient pas l’apanage, pour atterrir sur les étals d’épiciers indélicats, complices avec des agents des APC. La trouvaille a été de virer directement une somme d’argent au bénéficiaire, selon des critères établis par des commissions de quartier, quoi que là aussi il y a… à boire et à manger. Le problème a aussi été le fait que bon nombre de bénéficiaires ne disposaient pas de compte CCP. On ne sait pas comment le problème a été résolu ou contourné, s’il l’a jamais été, et il risque de se poser encore cette fois à l’entame du mois de jeûne. Mettant les petits plats dans les grands, sans jeu de mots, les autorités ont donc établi une liste de ceux qui pourront bénéficier via leurs compte postaux (encore !) d’une somme qu’on dit «rondelette», presque 60 000 DA, selon la calculatrice de notre lap top. La cagnotte provient de fonds du ministère de la Solidarité de la famille, de Sonatrach et de d’autres spéciaux de la wilaya et des APC. La rencontre qui s’est déroulée à huis clos entre le wali de Constantine et les présidents des APC de la wilaya, a enregistré 31 282 familles ouvrant droit à une aide locale. Pour cela, la somme globale à répartir, dès cette semaine en principe, s’élève à 186 MDA, ou 18,6 milliards de centimes. Les caisses des 12 APC de Constantine seront mises à contribution à hauteur de 11,7 milliards, 3,5 pour celle de la wilaya, 2,5 proviendront du ministère de la Solidarité et 900 millions de centimes du coffre de Sonatrach. Il s’agit de savoir si cette aide annuelle ne va pas se confondre avec celles annoncées pour un éventuel et probable confinement général de la wilaya de Constantine, quand on constate le peu de cas que fait une grande partie de la population quant à la distanciation sociale prônée et la limitation des sorties sans fin. Espérons pour les familles vraiment nécessiteuses que l’opération puisse se dérouler dans les conditions idoines et que chacun reçoive ce qui lui est dû. Cela, sachant que les présidents de toutes les APC de Constantine, celle du chef-lieu de wilaya en tête, se distinguent par une totale absence sur le terrain, sur les médias et sur les réseaux sociaux depuis l’apparition de la menace Covid-19. Les Constantinois ont eu le plaisir et la tristesse à la fois de découvrir que dans d’autres APC les responsables se sont illustrés par des sorties sur terrain et des prises de position à la hauteur des espoirs placés en eux par leurs électeurs. n