La wilaya de Constantine a réalisé, au titre de la saison agricole 2017-2018, une production record de fruits de saison qui a atteint 108 400 quintaux, a-t-on appris samedi, auprès de la direction des services agricoles (DSA).

La récolte des fruits de saison enregistrée cette année dans la wilaya de Constantine est jugé «excellente» par rapport à celle recensée au titre de la campagne agricole précédente, estimée à 77 870 quintaux, a précisé à l’APS, le chef du service de l’organisation de la production et de soutien technique à la DSA, Djamel Benserradj. Le même responsable explique cet état de fait par les conditions climatiques favorables, notamment la bonne pluviométrie qui a atteint 500 mm, le suivi de l’itinéraire technique, le traitement efficace et à temps des maladies touchant les arbres fruitiers et la maîtrise des techniques de production et d’irrigation de ce genre de culture. La production de nectarine, le fruit le plus cultivé dans cette wilaya, a atteint les 30 200 quintaux, avec un rendement moyen de 200 q/hectare, soit 20 300 quintaux de plus par rapport à la saison précédente, marquée par l’enregistrement de 9 900 q, suivie de la production de pommes (27 245 q) et de poires (18 414 q), a précisé la même source. L’intérêt porté par les agriculteurs à la culture de pêche a également favorisé une hausse relative de la production de ce fruit qui est de l’ordre de 9 800 quintaux, cultivé que sur une superficie de 29,60 hectares, a-t-on souligné de même source, faisant remarquer que le rendement moyen par hectare a atteint 230 q. Réalisée sur une surface évaluée à 58,30 hectares, la production des prunes a connu de son côté une augmentation de 3.800 q, atteignant 9 300 quintaux, contre 5 500 q dénombrés au titre de la campagne agricole 2016-2017, ajoutent les services de la DSA. Les communes de Hamma Bouziane, d’Aïn Abid et d’El Khroub sont les plus productives en fruits dans la wilaya de Constantine qui a réservé cette année une superficie globale de 350,68 hectares pour ce genre de culture dont la part du lion a été consacrée aux nectarines (145,10 hectares), a-t-on signalé de même source. n