La brigade de recherche et investigation (BRI) du service de la police judiciaire de la sûreté de wilaya de Constantine a saisi 16.663 capsules de médicaments à effet psychotrope, a-t-on appris dimanche auprès de ce corps de sécurité.
Agissant sur informations relatives aux activités d’un dealer habitant à la cité 20 août 1955 de la ville d’El Khroub, les policiers ont réussi à l’appréhender au marché hebdomadaire de la même localité, selon la même source qui a précisé que la perquisition de la maison du concerné sur autorisation de l’autorité juridique compétente a permis de découvrir la quantité de psychotropes saisie dans un sac de plastique dissimulé dans un étable d’élevage de bétail ainsi qu’un montant de 1,1 million DA, issus de ce trafic.
Après les procédures légales, un dossier pénal a été constitué à l’encontre du mis en cause qui a été présenté devant le parquet pour «contrebande d’une marchandise d’origine étrangère et l’exercice d’une profession de la santé sans autorisation, possession et vente de produits pharmaceutiques à effet psychotrope», a-t-on ajouté.