Le nombre d’enfants aux besoins spécifiques scolarisés dans des classes spéciales relevant des établissements ordinaires du secteur de l’éducation nationale a connu une hausse importante en cette nouvelle rentrée scolaire 2022-2023, a indiqué jeudi le directeur de l’action sociale et de la solidarité (DASS) Abdelkader Dehimi.

S’exprimant en marge d’une journée «portes ouvertes» sur les établissements réservés aux handicapés, organisée à l’occasion de la journée internationale des personnes aux besoins spécifiques, célébrée le 3 décembre de chaque année, le directeur local du secteur, a déclaré à l’APS que près de 160 élèves non-voyants et autres soufrant de handicap mental léger suivent actuellement leurs études dans 27 classes des établissements scolaires ordinaires, tous cycles confondus, contre 120 élèves répartis entre 21 classes recensées l’année dernière. Lors de cette journée d’information qui a été ouverte par le wali Abdelkhalek Sayouda, M. Dehimi, a également affirmé que l’ouverture de six (6) nouvelles classes s’inscrit dans le cadre des mesures et des orientations prises par le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme, visant à assurer la scolarisation dans les meilleures conditions qui soient des élèves souffrant de handicaps, tout en contribuant à leur intégration dans la vie social et professionnelle. Des équipes pluridisciplinaires, composées d’enseignants, d’éducateurs spécialisés, d’orthophonistes, de psychologues et d’accompagnateurs, ont été mobilisées par les services de la DASS dans le but de garantir l’encadrement des scolarisés souffrant de handicaps, a précisé le responsable local du secteur. Pour rappel, la wilaya de Constantine dispose actuellement de sept (7) centres psychopédagogiques destinés à la prise en charge des enfants déficients mentaux, répartis entre diverses communes. A Constantine, la célébration de cette journée à la maison de la culture Malak Haddad, a été marquée, d’autre part, par l’inauguration d’une exposition de travaux manuels réalisés par des personnes aux besoins spécifiques, notamment des jeunes filles, en plus de plusieurs activités artistiques au profit des enfants handicapés, organisées en coordination avec des associations versées dans ce domaine. En outre, il a été procédé à l’attribution de décisions de réalisation de projets en faveur de quatre (4) personnes handicapées dans le cadre des directives engagées par le ministère de tutelle ayant pour objectif d’assurer leur insertion professionnelle, en plus de la distribution d’une quarantaine de fauteuils roulants et de motocycles à des handicapés moteurs, lors d’une cérémonie tenue en présence des autorités locales. (APS)