L’agresseur d’une femme médecin de garde exerçant dans l’Etablissement public hospitalier (EPH) d’El Khroub (Constantine) a été placé en détention provisoire pour «violence envers un professionnel de la santé», fait prévu et puni par l’article 149 bis de l’ordonnance 20-01 modifiée et complétée portant Code pénal, indique le parquet près le tribunal d’El Khroub, dimanche, dans un communiqué. «Le 15 janvier courant, une femme médecin de garde à l’hôpital Mohamed Boudiaf d’El Khroub, a été agressée par un patient (âgé de 25 ans) et suscité l’intervention de la police judiciaire compétente pour arrêter le suspect, diligenter une enquête préliminaire et l’auditionner. Le suspect a reconnu avoir agressé une femme médecin sans pour autant révéler les raisons derrière son acte, rapporte la même source, précisant que la victime avait présenté, elle, un certificat médical portant incapacité de travail de 15 jours. Le suspect a été traduit devant le tribunal correctionnel d’El Khroub conformément aux procédures de comparution immédiate, a conclu le communiqué.