Un dispositif “spécial” visant à faire face aux fortes intempéries durant la saison hivernale a été mis en place par la Direction des travaux publics (DTP) de la wilaya de Constantine, a-t-on appris lundi auprès de la DTP.

Destiné à faire face notamment aux fortes inondations et procéder au déneigement des routes, le dispositif a porté sur la mobilisation de 44 engins à savoir 21 chargeurs, quatre (4) rétro-chargeurs, 14 niveleuses et cinq (5) chasse-neiges en plus d’une dizaine de camions d’intervention appartenant à diverses entreprises et établissements publics et privés du même secteur, a détaillé le chef du service de l’entretien et de l’exploitation à la DTP, Azzedine Remache.

Constantine prête pour l’hiver

Les équipements mobilisés sont appelés, selon M. Remache, à intervenir dans les situations d’urgence, en fonction notamment de l’importance du volume des eaux pluviales et des chutes de neige.

Le dispositif en question, a ajouté M. Remache, est destiné à assurer une intervention rapide et efficace pour ouvrir les voies et les routes en cas de neige devant faciliter les déplacements dans les zones d’ombre et les localités les plus isolées réparties sur le territoire de la wilaya.

Des moyens humains ont été également mobilisés à travers la wilaya pour parer aux intempéries et rouvrir des tronçons routiers pouvant être coupés à la circulation en cas de fortes pluies ou de chutes de neiges, a souligné le DTP. Il s’agit, a-t-il indiqué, d’agents de maintenance relevant du secteur des travaux publics dépendant des six (6) subdivisions, soutenus par des employés des Assemblées populaires communales (APC).

Ces agents auront pour mission, selon la même source, d’effectuer des travaux de balayage et de salage des voies et des axes routiers, aussi bien en zones urbaines que rurales, et resteront mobilisés 24h/ 24 en cas de bulletin météo spécial.

Pour rappel, les tronçons routiers souvent ciblés sont situés sur les hauteurs de la ville, à commencer par le tronçon de l’autoroute Est-ouest dans la région de Djebel El Ouahch, la route menant au Centre hospitalo-universitaire (CHU) Dr. Benbadis, celle de l’hôpital des maladies cardiovasculaires sis à la cité Erriadh, ou encore la voie menant vers l’Aéroport international Mohamed Boudiaf.