Les éléments de la brigade de lutte contre la cybercriminalité de la police judiciaire relevant de la sûreté de Constantine ont appréhendé le présumé coupable dans une affaire de diffusion sur les réseaux sociaux des résultats des tests de dépistage du coronavirus de personnes suspectées d’avoir contracté cette maladie, ont indiqué vendredi l’APS en reprenant un communiqué de la cellule de communication de la sûreté de wilaya. L’enquête a démarré suite à la diffusion sur les réseaux sociaux d’un document administratif officiel du Centre hospitalo-universitaire CHU-Benbadis de Constantine, adressé à la direction locale de la Santé et dans lequel figurait les résultats des tests de dépistage du coronavirus auquel ont été soumis des patients, précise la même source. Le document comportait également des données personnelles sur ces personnes, ajoute le texte. La même source a relevé que les investigations effectuées par les enquêteurs ont permis de remonter la piste du suspect, un agent d’administration, âgé de 42 ans fonctionnaire au CHU Benbadis, soulignant qu’il a été aussitôt arrêté. Présenté devant les instances judiciaires, le présumé coupable a été placé sous mandat de dépôt sur ordre du procureur de la République, poursuit le communiqué.