Une formation sur la prévention des maladies fongiques et racinaires pouvant affectés les céréales a été organisée mercredi au siège de la Direction des services agricoles de la wilaya de Constantine à l’endroit des cadres du secteur et des conseillers agricoles. Le secrétaire général de la chambre de l’agriculture de Constantine, Hicham Bencheikh Youcef, a expliqué que cette session de formation qu’organise sa chambre, en collaboration avec la DSA et la station régionale de protection des végétaux, vise à sensibiliser les opérateurs du secteur à l’importance de développer une culture préventive face aux principales maladies des céréales susceptibles d’entrainer d’importantes pertes et amenuiser ainsi le rendement. La tenue de cette formation a été imposée par la forte pluviométrie de ces derniers jours et l’augmentation du taux d’humidité dans l’atmosphère, une période propice au développement des champignons et autres maladies fongiques, a précisé le même responsable, tout en rappelant que la wilaya de Constantine avait réalisé l’an passé une production céréalière «record» avec une production d’environ 3 millions de quintaux. De son côté l’inspectrice de wilaya de la santé végétale à la DSA, Lamia Benlamri, a souligné l’importance accordée par les responsables du secteur à la vulgarisation agricole à travers la multiplication des campagnes de sensibilisation contre les différentes maladies pouvant ravager les cultures. Elle a, dans ce contexte, cité parmi les facteurs favorisant la prolifération des maladies fongiques, la mauvaise utilisation des fertilisants, le recours à des semences malades, le non-respect de l’itinéraire technique durant la campagne de labours-semailles et l’ensemencement en temps inopportun. Il est à souligner qu’afin de parer efficacement à tout risque de maladie, les céréaliculteurs ont été appelés durant cette formation à inspecter les surfaces cultivées au moins une fois par semaine. n