Les éléments de la brigade de lutte contre le trafic de stupéfiants et de psychotropes du service de la police judiciaire relevant de la sûreté de wilaya de Constantine, ont saisi 2.400 comprimés psychotropes, a-t-on appris, lundi, auprès des services de ce corps de sécurité. L’opération qui a été effectuée suite à l’exploitation d’informations recueillies par les éléments de la brigade, s’est soldée par l’arrestation d’un «dangereux» trafiquant de psychotropes, repris de justice, âgé de 31 ans, a indiqué la cellule de l’information et de la communication de la sûreté de wilaya. Le présumé coupable a été appréhendé dans un des quartiers de la ville de Constantine et conduit au siège de la brigade de lutte contre le trafic de stupéfiants et de psychotropes pour les besoins de l’enquête, a-t-on ajouté. Menés d’une autorisation délivrée par les autorités compétentes, les enquêteurs ont perquisitionné le domicile du suspect, où 160 plaquettes contenant chacune quinze (15) comprimés de substances hallucinogènes, a-t-on affirmé. Aussi, les enquêteurs ont saisi 546 000 DA, revenus de la commercialisation de ces substances, a-t-on encore noté. A signaler qu’après la finalisation des procédures d’usage, le mis en cause a été présenté devant le parquet local pour «possession, stockage, distribution et commercialisation de psychotropes et produits pharmaceutiques de manière illégale».