Les travaux de la 39e session ministérielle du Conseil exécutif de l’Union africaine (UA) s’ouvriront, jeudi à Addis-Abeba (Ethiopie), en présence notamment des dirigeants et des responsables de la Commission de l’UA et des ministres des 55 Etats membres de l’organisation panafricaine. Placée sous le thème: «Arts, culture et patrimoine: les leviers pour construire l’Afrique que nous voulons», cette réunion de deux jours verra aussi la participation des représentants des Communautés économiques régionales (CER) et des Mécanismes régionaux. Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, accompagné d’une importante délégation, participera aux travaux de la 39e session du Conseil exécutif de l’UA. Le Conseil devra aborder, au cours de cette session, un ensemble de dossiers liés à la mise en œuvre de l’Agenda 2063 et aux perspectives de renforcement de la coopération entre les pays du continent en matière de lutte contre la pandémie du Coronavirus. Il abordera aussi des sujets liés à l’action africaine commune et évoquera les moyens de permettre aux institutions continentales telles que le Parlement africain de bien mener les missions qui leur sont confiées. Les déclarations d’ouverture de la session du Conseil seront prononcées par le président du Conseil exécutif, le président de la Commission de l’UA et le secrétaire exécutif de la commission économique de l’ONU pour l’Afrique (UNECA). Parmi les moments forts de la session du Conseil exécutif, l’élection et la nomination des deux (2) commissaires de la Commission de l’UA, le président et le vice-président de l’Université panafricaine (UPA), quatre (4) membres de la Commission africaine sur les droits de l’Homme et des peuples, et quatre (4) membres du Conseil consultatif de l’Union africaine sur la corruption. Il est également prévu de définir le thème principal du prochain sommet et d’approuver le budget de l’organisation pour l’exercice 2022. Le Conseil exécutif de l’UA examinera, lors de cette session, la décision de la Commission de l’UA d’accorder à l’Entité sioniste le statut d’observateur auprès de l’organisation panafricaine. <