Le débat autour du projet de loi de finance pour 2018 (PLF 2018) se poursuit aujourd’hui. Après avoir été adopté à une large majorité par les députés de l’APN fin novembre, les débats se tiennent au niveau de la Chambre haute du Parlement.

Le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, présentera en plénière le PLF 2018 devant les membres du Conseil de la nation. Au terme de la présentation du texte législatif et le début des débats en cours de journée puis demain, ce sera mercredi que les sénateurs procéderont au vote du projet de loi.
Pour rappel, malgré son approbation à une confortable majorité, le projet de loi avait lors des débats suscité plusieurs réserves auprès des parlementaires de l’opposition, notamment autour du retrait de l’article 12 relatif à la création d’un impôt sur la fortune. La nouvelle loi de finance prévoit une série de mesures législatives et fiscales allant dans le sens de la consolidation de l’investissement productif et de l’augmentation des recettes budgétaires tout en maintenant globalement le dispositif des transferts sociaux.