La salle de conférences de la faculté des sciences de l’université de Boumerdès abrite, depuis hier, le Congrès des mathématiciens algériens, organisé par l’Association mathématiques d’Algérie (SMA) en collaboration avec le département du développement technologique et le laboratoire de recherche de l’université M’Hamed-Bouguerra de Boumerdès.

Pas moins de 200 participants, venus de plusieurs universités du pays, ont pris part à cette rencontre de deux jours dédiée à la filière mathématiques. «L’objectif est de permettre aux mathématiciens algériens de se rencontrer et de leur offrir un cadre de discussions et d’échanges d’idées relatives à leurs préoccupations de recherche, mais aussi à la situation des mathématiques dans leur ensemble en Algérie», a déclaré Babouchi Rachid, président de la SMA, en ajoutant que cette rencontre est une opportunité qui s’offre pour les jeunes chercheurs de présenter leurs travaux. Plus de 160 communications seront présentées par les chercheurs intervenants qui traiteront plusieurs thèmes comme «Algèbre et théorie des nombres», «Analyse fonctionnelle et EDP», «Modélisation, analyse numérique et optimisation», «Probabilités, mathématiques financières et statistiques», «Recherche opérationnelle», «Histoire, philosophie et didactique des mathématiques», «Géométrie et mathématiques appliquées aux autres disciplines».
A cela s’ajoute la présentation de pas moins de 50 posters réalisés par de jeunes chercheurs dans le domaine des mathématiques. Selon le président de l’association, l’objectif de ce congrès est de valoriser cette branche des mathématiques qui reste vitale dans toutes les sciences, d’une part, et mettre en exergue son importance dans la formation et dans la recherche scientifique et technologique, d’autre part. Il est à souligner que l’Algérie dispose d’un potentiel important en matière de jeunes chercheurs dans le domaine mathématiques à travers les universités du pays. Les meilleurs projets présentés par les jeunes chercheurs et les doctorants vont bénéficier de la publication dans le journal de l’association. Le Congrès des mathématiciens algériens est organisé tous les deux ans dans les universités dont l’objectif est de développer et de valoriser cette filière en permettant aux jeunes chercheurs d’échanger et de concrétiser leurs travaux de recherche. «Au vu de l’importance des mathématiques nécessaires dans tous les domaines de la formation et de la recherche, nous encourageons les étudiants à s’y intéresser en leur offrant toutes les conditions», a indiqué le recteur de l’université de Boumerdès, en mettant en exergue cette filière vitale pour le développement de l’intelligence, synonyme d’excellence.