Il a décidé de reconduire pour une nouvelle période de quinze jours, jusqu’à la fin du mois de janvier en cours, les mesures dites de «confinement à domicile» et le maintien du «couvre-feu» dans 29 wilayas entre 20 heures jusqu’au lendemain à 5 heures.
Cette décision prise au terme d’une consultation avec le Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie, devenu depuis son installation le grand observatoire de la situation sanitaire par le nouveau coronavirus Covid-19, indique de la part de l’Exécutif une attitude de précaution, voire de circonspection, vis-à-vis des risques à relâcher aujourd’hui le dispositif mis en place depuis près d’une année afin d’endiguer la propagation de la maladie.
L’hypothèse à privilégier face à ce choix de reconduire des mesures prises depuis novembre 2020, mais qui ne concernent plus que 29 wilayas au lieu de 34 comme on l’avait noté durant la période novembre-décembre de l’année écoulée, est que l’Exécutif attend de lancer la campagne de vaccination avant de songer à un autre agencement du système préventif actuellement en vigueur.
D’ici là, les régions de Laghouat, Oum El Bouaghi, Batna, Béjaïa, Biskra, Blida, Bouira, Tébessa, Tlemcen, Tizi-Ouzou, Alger,Jijel, Sétif, Sidi Bel Abbes, Annaba, Guelma, Constantine, Médéa, Mostaganem, M’Sila, Mascara, Oran, Boumerdes, El Tarf, Tissemsilt, SoukAhras Tipasa, Aïn Témouchent et Relizane resteront soumises au couvre-feu nocturne d’une durée de neuf heures pleines (entre 20 heures et 5 heures). C’est à-dire une bonne partie des zones nord du pays et quelques wilayas des Hauts-Plateaux et du Sud proches à l’exemple de Laghouat. Pour ces régions soumises au «confinement à domicile» nocturne, les mêmes mesures prises en début du mois sont reconduites. Ainsi, pour les liaisons routières inter-wilayas, les trains, les autocars et les taxis assureront le service «avec la limitation du nombre de voyageurs à 50 % des capacités pour les bus et autocars, 5 personnes pour les véhicules à 9 places et 4 personnes pour les véhicules à 7 places». En ce qui concerne les vols aériens dits domestiques, ils continuent d’être totalement assurés en direction des aéroports du Sud. Pour ceux du Nord, ils seront satisfaits à 50% selon le «strict respect des protocoles sanitaires spécifiques aux aéroports et à bord des aéronefs».
En ce qui concerne les lieux de rassemblement et de regroupement pour activités socio-économiques, les marchés de véhicules d’occasion resteront fermés pendant ces quinze jours. Il en est de même pour «les salles omnisports et les salles de sport, les lieux de plaisance, de détente, les espaces récréatifs et de loisirs et les plages». Les cafés, les espaces de restaurations et fast-food poursuivront leur service mais à «la vente à emporter» uniquement. L’ensemble des commerces doivent, cependant, cesser toute activité à partir de 19 heures. Les centres culturels et les maisons de jeunes sont autorisés à rouvrir progressivement leurs portes au public «sous réserve du strict respect des protocoles sanitaires». Les célébrations de mariage et de circoncision et autres événements tels que les regroupements au niveau des cimetières sont proscrits dans les 29 wilayas concernées par le confinement partiel. Les réunions et assemblées générales organisées par certaines institutions sont également interdites.<