Les prix de la 11e édition du concours national de la petite et moyenne entreprise (PME) innovante ont été décernés à neuf PME innovantes, alors que le prix de la 24e édition de la meilleure invention a été attribué à l’innovateur Abderezzak Chikhi pour son invention de dispositif intelligent pour l’extraction des coupants et de nettoyage des cavités tissulaires corporelles.

Présidée par le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, la cérémonie de remise des prix, tenue dimanche soir à Alger, a été marquée par la présence des ministres de la Numérisation et des Statistiques, Hocine Cherhabil, de la Santé, Abdelhak Saihi et de la Poste et des Télécommunications, Karim Bibi-Triki, ainsi que des représentants d’établissements scientifiques et organisations patronales. Organisé par le ministère de l’Industrie, en collaboration avec l’organisme de coopération algéro-allemand «GIZ», l’évènement a vu la première place du Prix national de la PME innovante de la catégorie «contribution au développement économique durable», pour l’année 2022, attribué à la PME «Bit Bait Algérie» pour son innovation de pesticide, ami de l’environnement. Le deuxième prix, de cette même catégorie, a été décroché par «SARL Dima Froid» pour son innovation de hublots résistant au feu, tandis que le troisième prix a été attribué à «Maquette DZ» pour son drone multi-usages.
Dans la catégorie, «Economie verte», le premier prix de cette 11e édition, placée sous le slogan «l’innovation, connexion vers l’avenir», est revenu à «Pioneery of Industrial Investements» pour ses ustensiles biodégradables, alors que le deuxième prix a été remis à «Oukemoum Mourad engeneering solutions & services» pour ses pare-désertisation fonctionnant à la puissance du vent. Le troisième prix de cette catégorie a été octroyé à «Double power machinery» pour ses incinérateurs de déchets et stations de traitement des émissions atmosphériques. Quant à la troisième catégorie, «la jeune PME innovante dans le développement économique durable», le premier prix a été décroché par «CENE Reality VR/3D» pour son projet de reconstitution des sites historiques à travers un télescope 3D, tandis que le deuxième prix est revenu à «Algerian Electronic Technology Industries» pour la réalisation de cartes électroniques spécialisées dans le contrôle industriel. Le troisième prix de cette catégorie a été décerné à la start-up «Guedjal S Machine» pour son imprimante 3D. Les lauréats des deux premières catégories ont reçu, en récompense, des chèques de 2 millions de dinars pour le 1er prix, 1,6 million de dinars pour le 2ème prix et 1,2 million de dinars pour le 3ème prix. Ceux de la catégorie «jeune PME innovante dans le développement économique durable» ont, quant à eux, obtenu un million de dinars pour le 1er prix, 800.000 dinars pour le 2ème prix et 600.000 dinars pour le 3ème prix. Concernant la 24ème édition du Prix de la meilleure invention, à laquelle 80 concurrents ont pris part, le premier prix a été attribué à l’innovateur Abderezzak Chikhi pour son invention de dispositif intelligent pour l’extraction des coupants et de nettoyage des cavités tissulaires corporelles. Le deuxième prix a été remis au laboratoire Geo-environnement de l’Université des sciences et de la technologie Houari-Boumédiène (USTHB) d’Alger, et Météo Algérie pour une invention de techniques de mesure de niveau d’eau de mer avec capteur à distance alors que le troisième prix a été octroyé l’Université Djillali Liabes de Sidi Bel Abbes pour l’invention de dispositif d’auto-nettoyage et de refroidissement des panneaux solaires. Le prix d’encouragement a été attribué à Abdelhamid Bouabdallah et Amina Merzougui pour leur invention de dispositif de production auto sustente de l’électricité. Le jury de cette 24e édition du Prix de la meilleure invention a également rendu «un hommage spécial» aux clubs scientifiques de l’Université Abbas Laghrour, de la wilaya de Khenchela pour la qualité des projets innovants présentés, ainsi qu’à la pépinière d’entreprises de la même wilaya pour son engagement dans le domaine de l’innovation et de son accompagnement. Dans son allocution, à l’ouverture de la cérémonie, le ministre de l’Industrie a indiqué que le concours de l’innovation intervient cette année «dans un contexte national important marqué par un ensemble d’indicateurs et de fortes significations pour soutenir et diversifier l’économie nationale en vue de faire de 2022, une année économique par excellence, et ce en exécution des directives du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune». Avant la remise des prix, M. Zeghdar avait procédé à l’inauguration du salon de l’innovation auquel participent des jeunes innovateurs. In situ, il a mis en avant l’importance de concrétiser sur le terrain les idées qui portent des solutions à des préoccupations dans divers domaines, assurant de l’accompagnement de son département à ces jeunes. (APS)