Les étudiants classés aux 3 premières places de la 2e édition du concours du meilleur projet innovant « Ibtikar UP 2020 » ont été qualifiés pour le concours national ID Tour-2020, prévu en juillet prochain, a fait savoir l’Agence nationale de valorisation des résultats de la recherche et du développement technologique.
Les premiers lauréats qualifiés à cet ID Tour-2020, sur un total de 27 étudiants, seront sélectionnés au niveau de neuf universités nationales, à raison de trois chacune, devant abriter les tours qualificatifs à ce concours national, a-t-on souligné. Ajoutant que le concours sera couronné par la « sélection des trois meilleurs projets à l’échelle nationale, éligibles à un programme d’accompagnement intensif visant la concrétisation de leurs idées sur le terrain, avec le montage de leurs propres entreprises, dans une durée n’excédant pas une année ».
Quant aux cinq premiers lauréats de la 2e édition du concours « Ibtikar UP 2020 », ils bénéficieront d’une prise en charge au niveau de l’incubateur régional de l’université de Blida, avec un soutien financier assuré par l’Agence nationale de valorisation des résultats de la recherche et du développement technologique, destiné à leur assurer une formation technique, outre la réalisation d’une étude de leur projet et l’obtention d’un brevet d’invention pour leurs idées. Les mêmes lauréats bénéficieront, également, selon le même responsable, d’un sponsoring assuré par nombre d’opérateurs économiques, ayant assisté à la cérémonie de remise des prix et ayant exprimé leur « entière disponibilité à soutenir les étudiants lauréats ».
Parmi ces sponsors, citant des opérateurs intégrant le Club des entrepreneurs et industriels de la Mitidja (CEIMI), Chafia Mentalcha, ou encore l’opérateur de téléphonie mobile Ooredoo, dont le représentant à cette cérémonie a annoncé la signature d’une convention avec l’université de Blida portant sur l’aménagement d’un laboratoire innovant au niveau de l’incubateur, équipé d’imprimantes 3D et d’une technologie de pointe, en vue de son exploitation dans le développement de prototypes des projets des étudiants et la mise en application d’un programme de formation du porteur du projet.
R. N.