Des mesures urgentes ont été prises pour rattraper le retard enregistré dans les différents chantiers du Complexe sportif olympique d’Oran, en prévision des Jeux méditerranéens prévus dans cette ville l’été 2022, a-t-on appris hier auprès des services de la wilaya. Ces mesures, prises suite à une visite d’inspection du wali Said Saayoud, consistent en le renforcement de l’entreprise chinoise, réalisatrice du projet, des différents chantiers, en main-d’œuvre, pour atteindre 300 travailleurs, mettre en place un système de rotation et garantir que ces chantiers restent ouverts 24h/24. Parallèlement, il a été décidé d’alimenter les lieux par un réseau d’éclairage afin de permettre aux ouvriers de travailler dans les meilleures conditions, selon la cellule de communication de la wilaya. La société chinoise est tenue aussi de lever toutes les réserves liées au stade principal, dans un délai n’excédant pas 30 jours, afin de le livrer temporairement et de le mettre à la disposition de l’instance chargée de sa gestion, a-t-on ajouté. Pour sa part, l’organe exécutif s’engage à suivre scrupuleusement l’évolution des travaux et veiller au règlement de tous les problèmes, qu’ils soient d’ordres techniques ou financiers. n