Un planning de travail spécial a été mis en place pour la reprise à partir de «la mi-septembre» des activités de production dans toutes les unités du Complexe sidérurgique d’El-Hadjar (wilaya de Annaba), y compris celles du haut-fourneau n 2, a appris l’APS hier mercredi du directeur général du complexe, Redha Belhadj.
«Il a été décidé de fixer la date du retour des activités du haut fourneau n 2 à la mi-septembre, ce qui implique la reprise totale des activités de production du complexe, dont le laminage des produits plats et des produits longs en plus des tôles d’acier aux multiples usages industriels», a déclaré à l’APS le responsable. Il a également relevé que les 20.000 tonnes de billettes importées comme demi-produits vont permettre aux ateliers des unités de laminage des produits longs et plus particulièrement du rond à béton de reprendre leurs activités «avant la fin de la semaine en cours», soulignant que la capacité de production mensuelle de rond à béton de Sider el Hadjar s’élève à 25 000 tonnes.
Le responsable a rappelé que durant la période de congé exceptionnel, imposée par la crise sanitaire liée à la propagation du coronavirus, et notamment la mise à l’arrêt du haut fourneau n 2 depuis le mois de mars dernier, les unités de production ayant recours aux demi-produits ont poursuivi leurs activités pour réaliser en moyenne une production de 50 000 tonnes de produits ferreux par mois.
M. Belhadj a affirmé que pendant la même période les stocks de Sider El Hadjar ont été commercialisés.
Les responsables du complexe sidérurgique d’El-Hadjar tablent sur une production de 600 000 tonnes pour l’année en cours, a-t-on avancé.
La production devrait théoriquement augmenter en 2021 pour passer à 700 000 tonnes avant d’atteindre un (1) million de tonnes avec la concrétisation de la deuxième tranche du plan d’investissement, prévu en 2023, a-t-on signalé. n