Sept (7) personnes ont été placées sous contrôle judiciaire dans une affaire de vol de matériels électroniques et électriques au complexe Sider El Hadjar d’Annaba, a-t-on appris mardi, auprès de la cellule de communication du groupement territorial de la Gendarmerie nationale. Une huitième personne présentée dimanche avec ce groupe dans la même affaire devant le juge instructeur près le tribunal d’El Hadjar a été relaxée, selon la même source. La brigade de la Gendarmerie d’El Hadjar a ouvert, juin passé une enquête suite à une plainte contre x faite par le complexe Sider El Hadjar à la suite de la disparition de matériels électroniques et interrupteurs électriques à l’unité du Haut fourneau n 2, a-t-on indiqué. Le directeur général du complexe Sider El Hadjar, Réda Belhadj, a déclaré à l’APS qu’après la plainte contre x déposée dans l’affaire de disparition de matériel électroniques et électriques, l’administration du complexe a procédé à la suspension à titre conservatoire de huit (8) employés travaillant dans la zone, où a eu lieu le vol. Le même responsable a précisé que les équipements disparus ont été remplacés tandis que le Haut fourneau n 2 demeure à l’arrêt depuis mars passé dans le cadre des mesures préventives contre le Covid-19 «mais est prêt à reprendre l’activité». Le complexe dispose actuellement d’un stock suffisant de produits semi-industrialisés nécessaires pour le fonctionnement des autres unités productives du complexe, a ajouté le responsable du complexe.