Les lauréats de la compétition «HackAlgéria#Post-Covid-19», organisée par le Forum de chefs d’entreprise (FCE), ont été dévoilés dimanche en fin de journée. Le jury est arrivé à départager les 171 porteurs de projet en lice répartis en trois catégories. Ainsi, dans la catégorie initiative et concernant les projets se rapportant au domaine de la santé (63 projets sélectionnés), le premier prix est revenu à Amel Akli de la wilaya de Tizi Ouzou pour son projet intitulé «Mon Urgence». Pour les projets relatifs à la société (47), c’est Abbas Oudda d’Oran qui s’est vu distinguée pour son projet «Garini-Clever Parking». En Economie (30), la première place est revenue à Oussama Bouacheria de Bordj Bou-Arréridj pour son projet «Colivery». Projets portant sur la gouvernance (19) Abdelhak Ouchar d’Alger a décroché la première place avec «El Wassil Ligtdev» et, enfin, Ahlem Khebizi de la wilaya de Guelma pour son projet se rapportant à la Finance Tech (12) intitulé «Crowdz».
Concernant la catégorie Start-up, le jury a décerné le prix Santé au projet «Coronaphobia» de Djalila Rahali (Oran), Société à «Cardaty» de Sami Aissaoui (El Tarf), Gouvernance à «Smart BridgeInvest» de Mohamed Abdallah (Blida), Economie à «Brilog» de Ibrahim Tabani (Alger) et pour la Fintech, le 1er prix est revenu à Mehdi Boumaza (Alger) avec son «BAG».
Troisième et dernière catégorie, Technical Advance, le jury a décerné le premier prix Santé à Mourad Mohammed Benosman de Tlemcen pour son projet intitulé «YSA MED», Gouvernance à Riad Bensalem (Alger) avec «CoFace», Economie à Sami Chagar (Sétif) avec son projet «Covid Rescue», Société à Imade Eddine Tibermacine (Biskra) avec «Cov-Fight» et enfin, pour la FinTech, c’est Nacer Djaafri de Souk Ahras qui s’est vu décerné la première distinction pour son projet intitulé «Pay Pratic» .
Notons que les cinq gagnants de la catégorie meilleure Initiative (5 gagnants), se verront récompenser par une somme symbolique de 500 000 DZD et une assistance technique et juridique pour les associations. Seconde catégorie, la Meilleure avancée technique (5 gagnants) est réservée aux chercheurs universitaires afin de faire sortir les résultats de la recherche des laboratoires et leur donner un véritable écho sur le terrain économique en valorisant leurs résultats, d’une part, et créer des solutions à forte valeur ajoutée s’insérant dans l’économie fondée sur la connaissance, d’autre part. Cette catégorie bénéficiera d’un accompagnement technique, une recherche de financement, d’un mentorat de haut niveau scientifique assuré par des Professeurs chercheurs. La Catégorie Meilleure Start-up verra une levée de fonds allant jusqu’à 10 millions de DZD et un accompagnement sur la réalisation du modèle économique à travers un mentorat de haut niveau et une visibilité internationale. L’entreprenariat féminin n’a pas été en marge de cette compétition, bien en au contraire, un pack coup de cœur a été introduit dans cette édition intitulée «Women-In-Tech» (1 gagnante), avec à la clé un accompagnement jusqu’à la mise en main du projet. <