Le ministère du Commerce a fait savoir hier que le taux de suivi du programme des permanences a été largement suivi par les commerçants au premier jour de l’Aïd El Adha, avec un pourcentage de 99,83% au niveau national. Le communiqué du ministère note en ce sens que «le programme des permanences durant le premier jour de l’Aïd El Adha a été hautement respecté, en dépit de la situation sanitaire que vit le pays, à l’instar d’autres pays du monde». Et malgré «le confinement sanitaire et les mesures d’interdiction de circulation interwilayas».
Ainsi le secteur du commerce avait mobilisé dès la semaine dernière un total de 47 599 commerçants au niveau national afin «d’assurer la permanence de l’Aïd El Adha» et fournir aux citoyens «un approvisionnement régulier en produits alimentaires et services de large consommation» et enregistré vendredi au niveau de ses sept directions régionales des taux de suivi de 100% pour Alger, Ouargla, Blida, Batna et Saïda. 99,97%, à Annaba et 98,52 à Béchar. Le ministère du Commerce a également remercié hier «tous les commerçants, réquisitionnés et non réquisitionnés», pour leur engagement à fournir un service public de qualité au profit des citoyens, notamment «en cette conjoncture sanitaire particulière». Quant à l’Association nationale des commerçants et artisans (ANCA), qui avait appelé tous les commerçants inscrits sur les listes de permanence durant les deux jours de l’Aïd el Adha à se conformer au programme tracé, a indiqué hier qu’en plus des commerces mobilisés, plus de 10 000 commerçants «non réquisitionnés» ont également travaillé durant le premier jour de l’Aïd.
Pour rappel, la réquisition demandée par le ministère du Commerce avait concerné 5 823 boulangerie, 32 479 commerces d’alimentation générale en plus de 468 unités de production «184 laiteries, 242 minoteries et 42 unités de production d’eau minérale» et 8 829 autres commerces «d’activités diverses». Des contrôles ont été effectués tout au long de la journée de vendredi par «1 956 agents affectés à travers l’ensemble du territoire national», ajoute le communiqué du ministère.<