Selon l’APS, le ministre du Commerce Kamel Rezig a reçu, jeudi dernier, l’ambassadeur d’Egypte pour des discussions sur les opportunités d’échanges économiques et commerciaux entre Alger et Le Caire. L’entretien qui a eu lieu en présence du ministre délégué chargé du Commerce extérieur, Aïssa Bekkai, a permis de savoir qu’il y a une demande égyptienne de visa pour l’Algérie. L’ambassadeur égyptien Aymen Mechrefa a souhaité que les services consulaires algériens en Egypte délivrent davantage de visas aux opérateurs et hommes d’affaires égyptiens intéressés par l’Algérie. Le diplomate a également évoqué avec le ministre algérien la possibilité de création d’un «conseil d’affaires» mixte en plus de la Haute commission mixte qui regroupe les deux pays et qui devrait se réunir incessamment. D’après l’APS, M. Rezig a accueilli favorablement cette proposition et promis d’œuvrer à la création d’un conseil des affaires dans les plus brefs délais, assurant que «ce conseil contribuera à booster les relations bilatérales entre les deux pays vers de nouveaux horizons». Dans la même journée, le ministre du Commerce a reçu également l’ambassadeur du Venezuela qui «a appelé à l’ouverture d’une ligne aérienne entre l’Algérie et le Venezuela pour faciliter la circulation des hommes d’affaires des deux pays en faveur de l’exploration des opportunités d’investissement, évoquant l’éventuel échange d’expériences dans le domaine de la formation, notamment avec l’Institut algérien du pétrole de Boumerdès, avec la possibilité pour ses diplômés de se rendre au Venezuela pour se spécialiser ».