Par Kahina Terki
Ce n’est pas un record mais un indicateur que les opérations d’exportation vers les pays frontaliers du Sahel, à partir du poste frontalier de Tindouf, sont en hausse. Selon la direction du Commerce dans cette wilaya du Grand-Sud algérien, 614 opérations d’exportations ont été effectuées en 2021 via le poste terrestre Mustapha-Ben Boulaïd», situé à 75 km au sud-ouest du chef-lieu, et marquant la ligne frontalière entre l’Algérie et la Mauritanie.
D’après le responsable de la Direction du Commerce Salim Dahmane, qui s’est exprimé pour l’APS, la hausse des opérations d’exportation s’est accélérée en dépit des restrictions imposées par les mesures de lutte contre la pandémie du Coronavirus. La même source indique que ces opérations ont baissé en 2020 par rapport à 2019 (140 opérations contre 176) avant de repartir à la hausse durant l’année écoulée. Elle ajoute que le volume en devises de ces exportations de divers produits industriels, agricoles, détergents et cosmétiques, a atteint «plus de 2,931 millions d’euros et près de 648 000 Dollars».
Selon Salim Dahmane, les produits exportés en 2021 vers la Mauritanie ont connu une diversification, «grâce à la qualité des produits nationaux, mais aussi à la faveur des facilitations, notamment fiscales et de péréquation des frais de transport, accordées aux opérateurs économiques et atteignant les 50 %». Les exportateurs ont bénéficié de plusieurs autres facilités liées à la prompte délivrance des certificats d’origine des produits exportés et de retrait du Registre de commerce, en plus de permettre aux opérateurs de disposer d’une quantité de gasoil estimée à près de 1 800 litres par camion pour couvrir leurs besoins, a-t-il ajouté. Les services du Commerce de la wilaya de Tindouf font état, d’un autre côté, de l’entrée de près de cinq tonnes de poissons frais en provenance de Nouakchott (Mauritanie) et destinées au marché algérien.
Les échanges algéro-mauritaniens devraient connaître une hausse sensible dans les prochaines années après la réalisation du projet routier reliant Tindouf à Zouerat en Mauritanie. Un accord a été signé récemment par les chefs d’Etat des deux pays pour concrétiser cette infrastructure longue de 775 kilomètres.