Le ministère du Commerce a fait état jeudi dans un communiqué de l’ouverture de l’exportation des produits et marchandises issus du recyclage de déchets des métaux ferreux et non ferreux. «Le ministère du Commerce informe l’ensemble des opérateurs économiques activant dans le domaine de la collecte, transformation et recyclage des déchets des métaux ferreux et non ferreux, de l’ouverture de l’exportation de ces produits et marchandises finis et semi-finis», précise la même source. «Les produits semi-finis sont exportables conformément à un cadre réglementaire élaboré en coordination et en concertation avec les départements de l’Environnement, de l’Industrie et des Finances, et fondé sur trois paramètres essentiels, note le communiqué qui précise que les producteurs de ces marchandises doivent souscrire à un cahier des charges et obtenir une autorisation d’exportation délivrée par les services du ministère du Commerce. Les positions tarifaires douanières y afférentes doivent également être fixées. Cette procédure tend, selon la tutelle, à «développer cette filière et à assurer un développement continu et durable sur les marchés intérieur et extérieur, le but étant de promouvoir les investissements dans cette activité, créer une nouvelle filière d’exportation et, partant, contribuer à augmenter le volume des exportations hors hydrocarbures», a conclu le communiqué.