Le dispositif de permanence des commerçants a été respecté à 99.93% lors du premier jour de l’Aïd El Fitr sur tout le territoire national, a indiqué lundi un communiqué du ministère du Commerce et de la Promotion des exportations. Au niveau d’Alger le dispositif de permanence a été respecté à 100%, Sétif (99.98%), Annaba (99.95%), Batna (99.83%) , Béchar à (100%), Oran (99.96%), Blida (99.98%), Ouargla (100%) et Saida 99.73%, a précisé la même source. Le ministère du Commerce a salué dans son document le respect du dispositif de permanence par les commerçants mobilisés le premier jour de l’Aïd, rappelant l’ensemble des opérateurs économique de l’impératif de retourner à l’activité à partir du 4 mai courant conformément à la loi en vigueur. A rappeler que 49.853 opérateurs économiques sont mobilisés dans le cadre de la permanence de l’Aïd El Fitr pour garantir au citoyen un approvisionnement régulier des matières de large consommation et lui assurer les services nécessaires. A l’Est du pays, les commerçants et opérateurs économiques ont respecté strictement les permanences durant les deux jours de l’Aïd El Fitr dans les wilayas de Batna, Biskra, Constantine, Khenchela, Oum El Bouaghi, Tébessa et Ouled Djellal, a assuré mardi la Direction régionale du commerce et de la promotion des exportations de la région de Batna. Le programme de permanence élaboré pour ces sept wilayas a été honoré avec un taux de suivi de 100 % au deuxième jour de la fête contre un taux de 99,89 % au premier jour, a affirmé à l’APS le responsable de cette direction, Mohamed Serdoune. Les services du commerce de ces sept wilayas ont mobilisé 268 agents de contrôle pour surveiller le respect de la permanence par les opérateurs réquisitionnés, selon le même responsable. Pas moins de 6.000 opérateurs dont 728 boulangeries et 3.880 commerces d’alimentation générale et de fruits et légumes ont été réquisitionnés pour être en service durant les deux jours de l’Aïd El-Fitr à travers les wilayas relevant de la direction régionale du commerce et de la promotion des exportations de la région de Batna, a-t-il encore ajouté. Il a été également relevé que plusieurs commerces ont levé rideau durant les deux jours de la fête alors qu’ils n’étaient pas concernés par la permanence à la grande satisfaction des citoyens.