Alors que le citoyen redoute de se retrouver, pendant et après les jours de fête, devant des rideaux baissés, le ministère du Commerce a annoncé que plus de 50 000 commerçants sont déjà mobilisés pour la permanence de l’Aïd El Adha.

Il prévoit, en effet, la mobilisation de 50 806 commerçants pour couvrir le territoire national dans le cadre du dispositif de permanence durant les jours de la fête de l’Aid, soit une augmentation de 47% du nombre de commerçants par rapport à l’année passée, a indiqué le département de Saïd Djellab dans un communiqué. Au total, 5 506 boulangeries, 3 3013 commerçants dans l’alimentation générale et fruits et légumes, 11 949 pour les activités diverses et 462 unités de production (136 laiteries, 283 minoteries et 43 unités de production d’eaux minérales) seront mobilisés et tenus d’être ouverts, selon la même source. Pour s’en assurer, le ministère du Commerce compte mobiliser 2 219 agents de contrôle pour encadrer le programme de permanence et assurer le suivi des différents commerces concernés par la permanence, élargie aux abattoirs et aux marchés de gros de fruits et légumes.

Toutefois, quelques jours après la célébration de chaque fête, l’activité commerciale ne reprend pas. C’est dans ce contexte que le secrétaire général du ministère du Commerce, Chérif Omari, a insisté sur l’importance de la sensibilisation des commerçants pour la reprise de l’activité après la célébration de la fête de l’Aïd, conformément à la nouvelle disposition de la loi du 10 juin 2018, relative aux conditions d’exercice des activités commerciales et au suivi des agents de contrôle quant au respect par les commerçants du programme de permanence, et ce lors d’une réunion de coordination qu’il a eue avec les directeurs régionaux du commerce, destinée à l’examen des modalités de mise en œuvre du dispositif des permanences à l’occasion de l’Aïd El Adha.

Des directives ont été par ailleurs données afin de renforcer le dispositif de contrôle à travers les brigades mixtes (commerce-agriculture) au niveau des wilayas pour éviter le stockage informel de la pomme de terre et la spéculation sur ce produit de large consommation et redynamiser le dispositif de veille et d’intervention relatif aux intoxications alimentaires. Les participants à la réunion avec le SG du ministère de Commerce ont, à ce propos, abordé l’approvisionnement régulier des citoyens en produits de large consommation durant cette fête religieuse et la hausse des prix des produits alimentaires, dont la pomme de terre, ainsi que le dispositif de veille relatif aux intoxications alimentaires.

Le transport ferroviaire renforcé

D’autre part, en prévision de l’Aïd al Adha, la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) compte mettre en vigueur, à partir de vendredi prochain, un programme spécial pour la circulation des trains voyageurs des grandes lignes. Ce programme, qui s’étalera jusqu’au 9 septembre prochain, se caractérise, essentiellement, par le renforcement de l’ensemble des trains par des voitures supplémentaires et la mise en marche de nouveaux trains sur les lignes pour répondre à l’ importante demande, précise la SNTF dans un communiqué rendu public.

Ce programme prévoit, le premier jour de l’Aïd El Adha, soit le mardi 21 août, la suspension des trains voyageurs durant la matinée puis la reprise totale du trafic à partir de 11h00, a souligné la même source.

Selon cette même source, outre le renforcement des trains, un dispositif de sécurité et de vigilance sera mis en place à travers l’ensemble du réseau SNTF.

La SNTF a ainsi indiqué que ce programme spécial Aïd El Adha prévoit le renforcement de la destination Alger vers Oran, et ce pour le voyage en train ordinaire dont le départ est prévu à 6h10 et l’arrivée à 11h25, et pour les départs de 12h30.

Le programme prévoit, entre autres, des voyages en train confort sur cette même destination. Un renforcement est prévu pour ceux de 10h00 et 17h00. Pour cette même destination, la SNTF a également indiqué qu’un train direct et confort est prévu à 15h00 (arrivée à Oran à 19h00), mais aussi un train direct et confort à 8h00 (arrivée à 12h00), précisant que ce dernier sera renforcé par un train supplémentaire, à 8h30, chaque samedi, lundi et mercredi. Quant à la destination inverse, soit d’Oran vers Alger, le programme prévoit un renforcement pour le voyage en train ordinaire dont le départ est prévu à 6h00, et le voyage en train ordinaire de 12h30, notant que ce dernier continuera le voyage vers la gare ferroviaire d’Alger. Il en est de même pour les destinations Alger-Annaba, Béchar vers Oran, Oran vers Béchar, et Alger-Constantine, dont les voyages seront également renforcés.