Les festivités officielles commémorant la Journée du chahid étaient présidées par le Secrétaire général de la wilaya, accompagné des autorités locales. Elles ont été marquées par un recueillement solennel au cimetière des martyrs à Hennaya, où une exposition thématique était organisée pour la circonstance à l’initiative du Secrétariat de wilaya des fils de chouhada. La délégation officielle s’est rendue ensuite dans la commune des Azaïls (Beni Snous) où il a été procédé à la mise en service du réseau de distribution de gaz de ville (DP) au profit de 400 foyers. Une cérémonie similaire a eu lieu au village Merchiche Dar Maâmar, dans la commune de Terny (Beni Snous) où 92 foyers ont été raccordés au réseau de gaz de ville. Dans la commune de Mansourah (grand Tlemcen), il a été procédé à la baptisation du CFPA de Bouhenak au nom du chahid Abdelkader Boubsa. A cette occasion, les membres de la délégation ont assisté à un défilé de la fanfare communale, encadré par des scouts (SMA) et écouté par la suite la chorale du CEM de Mansourah qui a interprété des chants patriotiques. Avant de suivre une pièce théâtrale présentée par un groupe de jeunes aux besoins spécifiques. Une exposition du livre historique, illustrée de publications du ministère des Moudjahidine a été organisée pour la circonstance. Une cérémonie protocolaire a clôturé ces festivités, au cours de laquelle ont été honorés d’anciens moudjahidine, des veuves de martyr et d’agents de la garde communale. Dans ce sillage, la caserne du 38e Régiment d’infanterie mécanisée située sur la route de Sidi Djilali (Tlemcen) a été baptisée au nom du défunt moudjahid Eloued Djilali, alias Salah Nehari. Le moudjahid Eloued Djillali, plus connu sous le nom de commandant Salah Nehari, est décédé en novembre 2012, à l’âge de 95 ans.
Il est né en 1917 à Sidi Djillali (Sebdou). Combattant de la première heure, il a rejoint l’ALN en 1955 avant d’occuper des postes de responsabilité.
Il a d’abord été chef de secteur en 1956 puis chef de région frontalière de l’ouest du pays, entre 1957 et 1958, avant de devenir membre zonal de la frontière ouest en 1959. La cérémonie a été présidée par le chef de la 2e région militaire, le général-major Meftah Souab, en présence du wali de Tlemcen Ali Benyaïche, du chef du secteur opérationnel et d’officiers de l’ANP ainsi que des membres de la famille du moudjahid qui ont été honorés à cette occasion. Cette cérémonie intervient dans le cadre de la mise en œuvre des décisions du Haut-commandement portant baptisation des unités et structures de l’ANP aux noms des chouhada pour perpétuer leur mémoire. Rappelons dans ce contexte que le 167e Bataillon d’artillerie anti-aéronefs/38e régiment d’infanterie mécanisée, avait été baptisé en novembre 2016, du nom du chahid Hanafi Mohamed, dit Kara, à l’occasion de la célébration du 62eanniversaire du déclenchement de la glorieuse guerre de Libération nationale.E. H. T.