Certes, le type de match n’est pas le même. Mais l’enjeu si. L’équipe nationale jouera pour une place en Coupe du Monde 2022 à la fin du mois. Ça ne sera pas sur un match sec mais une double-confrontation. Cela nous rappelle la rencontre d’appui contre l’Egypte le 18 novembre 2009 à Omdurman (Soudan). D’ailleurs, l’Etat algérien a décidé d’organiser un déplacement massif des supporters pour soutenir les «Verts» lors du match «aller» contre le Cameroun prévu le 25 mars prochain au stade de Japoma à Douala.

Par Mohamed Touileb
Les «Fennecs» ne devraient pas se sentir dépaysés lors du premier affrontement face aux Lions Indomptables en déplacement. En effet, samedi, la Présidence de la République a indiqué que le Président M. Abdelmadjid Tebboune a instruit les services du Premier Ministère «de prendre en charge les supporters de la sélection nationale de football qui feront le déplacement au Cameroun pour supporter notre équipe nationale».

Départs des 4 coins du pays
Dans cette optique, «Monsieur le Président a enjoint au Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane de lancer, à compter de demain (hier) 13 mars 2022, l’opération de vente des billets de voyage à destination du Cameroun à des prix subventionnés, et d’assurer tous les moyens pour la réussite de cette opération», précise le communiqué. L’opération a donc débuté hier. Au total, 12 avions devraient acheminer les personnes qui souhaitent faire le voyage au pays de Paul Biya. Dix des appareils seront d’Air Algérie et 2 de Tassili Airlines. La flotte en question desservira cinq wilayas algériennes le 25 mars prochain en partance vers Douala qui sera théâtre de cette première empoignade. Dans le détail, il y aura 4 vols qui décolleront d’Alger, 2 d’Oran, 2 de Constantine et 2 d’Ouargla et autant de Béchar. Pour avoir une place dans l’avion, il faudra payer 85.000 DA au lieu de 140.000 DA car les Autorités ont décidé de subventionner l’opération.

Les conditions d’éligibilité
Par ailleurs, les personnes désireuses d’être du voyage doivent remplir certains critères : avoir plus dix-huit ans, présenter un passeport en cours de validité d’au moins six mois, disposer d’un pass-vaccinal et un test PCR d’au moins 72 heures. Cette dernière partie est de l’Ordre du Ministère de la Santé de la Population et de la Réforme Hospitalière. Cette opération est vaste et nécessite la collaboration de plusieurs parties avec une logistique fluide. D’autant plus que l’engouement s’annonce important. Ce fut le cas il y a un peu plus de 12 ans au Soudan lorsque les camarades de Karim Ziani avaient affronté et battu les «Pharaons» grâce à la mémorable frappe d’Anthar Yahia partie se loger sous la barre transversale d’Essam El-Hadary.
Seul inconvénient : les supporters se rendront à Douala le jour même du match. Pas certains qu’ils soient en forme à l’heure du match sachant le périple qu’ils devront faire. Surtout si c’est la pagaille au point de départ. Ces détails doivent être considérés. n